Le château de Dole

Forum Rôle Play de Franche-Comté du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mai 1459] Mission secrète: Appel aux traitres, mai 1459 à Saint-Claude

Aller en bas 
AuteurMessage
jerone
Ecrivain
avatar

Masculin Nombre de messages : 16000
Age : 28
Localisation : Luxeuil RP/Bruxelles HRP
Date d'inscription : 25/03/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG: Jerone
Type de personnage: PJ

MessageSujet: [Mai 1459] Mission secrète: Appel aux traitres, mai 1459 à Saint-Claude   Dim 5 Juin 2011 - 12:44

C'est une mission secrète qui le restera

Barette porté par ceux qui y ont participé (liste gardée secrète)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Krän
Ex Franc-Comte
Ex Franc-Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 15324
Age : 28
Localisation : Sur la route
Date d'inscription : 01/05/2007

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: [Mai 1459] Mission secrète: Appel aux traitres, mai 1459 à Saint-Claude   Dim 20 Nov 2011 - 21:32

On peut donner les noms.

Ce fût une action commanditée par le Capitaine Jean de Bien et dont le commandement m'avait été remis me semble-t-il. L'ex Capitaine devrait pouvoir confirmer. Pour la liste, Faudra voir dans les archives gardées secrètes. Il me reste 15 jours pour aller rechercher ça.

_________________

Big Mac
Dédicasse spéciale pour Leif  Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mai 1459] Mission secrète: Appel aux traitres, mai 1459 à Saint-Claude   Mer 18 Juil 2012 - 15:31

Citation :
Mission secrète: Appel aux traitres, mai 1459, Saint-Claude


En mai 1459 une bataille secrète se préparait contre le gouverneur Osadus qui avait montré des affinités pour SeigneurAslan, ancien Franc Comte et Madalen sa compagne qui avait été connue pour avoir pillé notre Belle Franche-Comté. Le parlement en place à cette époque avait décidé d’enlever Osadus et son Armée de la liste des gouverneurs autorisés dans le comté. Osadus prit la décision comme un affront et se retourna en s’emparant de la mairie de Saint-Claude et en la pillant au passage.
La Franc-Comtesse Dina, en poste à ce moment-là, aidée du Capitaine Jean_de_bien, du CAM Gregor et d’Éon, mit en place une action pour récupérer Saint-Claude. Sachant que Saint-Claude était le village le plus riche du Comté, la décision fut prise de monter une opération avec seulement quelques personnes pour éviter d’éventuelles fuites qui auraient pu mettre au courant Osadus ainsi qu’Aslan. Profitant que Jean_de_bien avait toujours son armée, et qu’il était toujours gouverneur, il fut désigné comme étant le mieux placé pour jouer le traître et ainsi pouvoir approcher plus facilement Osadus. Dina, Gregor et Eon furent les seuls au courant de cette fausse traîtrise.

Jean fut donc chargé de prendre contact avec Osadus, qui à son tour le mit en contact avec Aslan. Les informations revenaient ensuite à Gregor qui fit en sorte que l'on découvre la «traîtrise» de Jean. Eon mena une enquête et donna les informations à Dina qui les rendit publiques. La traîtrise était connue, Jean pouvait jouer entièrement son rôle. Dina le démit de sa fonction de Capitaine, et la donna à Gregor.

Ainsi, Jean récoltait toutes les informations qu'il pouvait, puis les donnait au trio. De fait, Dina, Eon et Gregor pouvaient mener une contre-attaque, se servant de ces informations. Osadus et Aslan en avaient non seulement après Saint-Claude, mais surtout après le Comté, ils voulaient tout piller.

Pendant ce temps à l'État Major de l'armée, avant l'annonce de la traîtrise, on avait intégré des militaires en congé dans l'armée du Capitaine Jean_de_bien, dont Bensira qui est aujourd'hui lieutenant. Du début à la fin, et même jusqu'à aujourd'hui, très peu de gens savent réellement qui était impliqué dans l'affaire, même les militaires qui ont participé à cette mission. Deux jours après ce remplissage de l'armée du capitaine Jean, la Franc-Comtesse de l'époque annonce officiellement sa traîtrise. Certains militaires, dont Bensira, ont voulu quitter l'armée de ce traître, plusieurs se sont plaints, ne sachant que faire, mais l'ADC de l'époque, Krän d'Ormerach, a jugé bon de leur dire de rester et d'avoir confiance. Au sein de l'État Major les tensions étaient au plus fort, voici un témoignage, celui du lieutenant Bensira:

« Les officiers en voulaient à ce capitaine félon et ont juré sa perte, menaçant d'aller détruire l'armée de Jean avant qu'elle ne parvienne à rejoindre Osadus. Cette agitation était voulue en haut lieu, par crainte d'espions infiltrés dans les sphères du pouvoir ou de l'armée. Seuls les civils et militaires incorporés au sein de l'armée savaient que cette armée n'était pas félonne... et encore, dans mon cas, c'était ma confiance en l'ADC qui m'a fait rester. Après plusieurs jours très longs, l'armée était dans SC. Une nuit nous avons attaqué et détruit l'armée d'Osadus, mettant ainsi fin à sa domination sur SC.

Évidemment, la révélation de la supercherie à l'EM a ensuite aussi été un choc pour tous les officiers non membres du commando. Les maintenir dans l'ignorance de l'opération était pourtant la seule solution d'éviter des fuites et de rendre leur réaction de colère crédible. Certains n'ont pas compris pourquoi ils n'avaient pas été choisis pour être membres du commando. Pourtant, toute l'armée a joué un jeu remarquable dans cette opération en lui permettant d'être un succès malgré les risques qui pour le commando venaient de l'armée d'Osadus mais aussi de l'armée de FC. Heureusement qu'aucun officier n'a désobéi aux ordres d'en haut en portant une attaque à l'armée de Jean avec une simple lance qui aurait pu suffire à la détruire. »

Revenons à nos moutons et voyons ce qu'il se tramait entre la Franc-Comtesse, Eon, Gregor et Jean_de_bien.

L'atout de Jean dans cette histoire était d’être lui aussi gouverneur, et positionné à l'époque sur Vesoul. Aslan, grand stratège, avait planifié une attaque commune de Dole par les 2 armées d'Osadus et Jean. Jean devait le faire pour ne pas éveiller les soupçons. La FC était à la botte des traîtres dans cette histoire, n'ayant plus du tout d'armée pour les contrer.
Mais Jean trouva un prétexte pour devoir aller à Saint-Claude : pouvoir récupérer une partie des fonds pillés par Osadus, de façon à pouvoir embaucher des fonctionnaires pour des PEA et des personnes pour garnir les rangs de son armée. Osadus et Aslan ne virent pas le piège. Jean passa de Vesoul à Dôle en deux jours, de Dôle à Poligny en un jour. Et ce même jour à Poligny, Dina et Gregor ordonnaient aux volontaires comtois d'entrer dans l'armée de Jean, le maximum possible.

Les militaires fidèles au Comté, les nobles, les volontaires ... personne ne comprenait pourquoi ils rentraient dans l'armée d'un traître, mais tous obéirent sur les ordres de la Franc-Comtesse Dina. Le même jour, l'armée de Jean se mit en route vers Saint-Claude. Les courageux Sanclaudiens n’avaient cessé de se révolter en vain depuis la prise de la mairie. Chaque nuit ils prenaient la mairie, mais chaque jour, Osadus rentrait avec son armée.

Le fait de se révolter quotidiennement obligeait Osadus à rester à Saint-Claude pour reprendre la mairie, et il ne pouvait donc pas partir pour exécuter le plan d'Aslan, piller Dôle et le Château, puis fuir avec le butin. De fait, Osadus devait toujours rester à Saint-Claude, et Jean justement devait l'aider à garder la mairie et à lutter contre les Sanclaudiens révoltés. Les Sanclaudiens ont eu un rôle essentiel dans la réussite de l'opération

Jean devait agir vite, Aslan devait arriver peu de temps après avec une douzaine de fidèles, assez pour intégrer l'armée d'Osadus et renverser le Conseil. Jean intégra donc tout le monde à Poligny et il prit la route de Saint-Claude. Le lendemain il était en dehors des remparts. Le surlendemain il tentait d'entrer dans le village et engagea le combat contre l'armée d'Osadus. Rien la première journée, Osadus resta maître de la mairie. Jean prétexta avoir voulu rentrer vu qu'il était allié, mais Osadus l’obligea à rester en dehors des murailles.

Le lendemain, il fallait que l'opération soit un succès, et Jean retenta d'entrer, fort de nombreux autres volontaires dans ses rangs, dont les Sanclaudiens qui furent intégrés à son armée. Cela a fonctionné, l'armée d'Osadus fut détruite, et la mairie reprise par Jean, puis par révolte ensuite par un Sanclaudien.

La défaite était totale pour Osadus et Aslan. Aslan n'avait pas eu le temps de revenir en Franche-Comté et fuit dans le Berry, on n'entendit plus parler de lui dans le Comté. Osadus fut immédiatement mis en procès, et condamné à une très lourde amende et des jours de prison. Il resta peu de temps dans le Comté et partit en Lorraine ensuite.
Dina et le Capitaine firent une annonce commune pour rétablir Jean, comme quoi il n'était pas un traître, mais rien de plus. Le dossier fut classé secret défense, et peu de gens connaissent à ce jour toute la vérité.

Action coordonnée entre Dina, Gregor, Eon et surtout Jean_de_bien qui n'eut pas peur de salir son nom pour le bien de la Franche-Comté. Grande mission, menée en très peu de temps, avec réussite. Sans oublier les Sanclaudiens, sans eux, la bataille aurait été encore plus difficile.

Je tiens à remercier certaines personnes pour ce récit puisque aucune trace de cette mission n'existe, sauf pour la barrette de la mission et ce que tout le monde sait.

Remerciement: À l’Éon de l'époque que je ne peux nommer, à sa grandeur Krän d'Ormerach (ADC en mai 1459), au lieutenant Bensira, au seigneur et ancien militaire Jerone Dellavandé et au ministre de la sécurité de Lotharingie, Gregor de Sparte.

Je tiens aussi à rendre hommage à tous les civils, militaires et aux hommes et femmes qui se sont sacrifiés pour cette mission qui a sauvé la FC à l'époque.

Écrit par Estebaiy De Beaupré
Capitaine de la Franche Comté


Récipiendaires de la barrette :

- Lieutenant Bensira

(à venir sous peu)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mai 1459] Mission secrète: Appel aux traitres, mai 1459 à Saint-Claude   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mai 1459] Mission secrète: Appel aux traitres, mai 1459 à Saint-Claude
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le château de Dole :: L'Armée franc-comtoise :: Intendance :: Bibliothèque-
Sauter vers: