Le château de Dole

Forum Rôle Play de Franche-Comté du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [1458-05-19] Tiens ? une nouvelle prise du château !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adso
Moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 2201
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: [1458-05-19] Tiens ? une nouvelle prise du château !   Mer 19 Mai 2010 - 21:55

Le 19 mai 1458, le Château de Dole est pris par les personnes suivantes, Yde est détronée :
Citation :
Debenja (Comte)
ARC

Kranelamarmotte (Capitaine)
ARC

McAneyth (Commissaire aux mines)
ARC

Gundard (Bailli)
ARC

Epsonstylus
MACDO

Pendarric
MACDO

Riese (Prévôt des maréchaux)
MACDO

Lysiane (Juge)
MACDO

Imladris (Procureur)
MCPP

Jontas
MCPP

Lothilde
MCPP

Zephirin
MCPP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adso
Moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 2201
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: [1458-05-19] Tiens ? une nouvelle prise du château !   Mer 19 Mai 2010 - 21:56

Déclarations publiques :

Debenja a écrit:
Debenja s'avança sur le balcon afin de faire cette annonce tant attendue par la population.

Comtoise, Comtois,

Mes chers concitoyens,

Si je prends la parole devant vous, c’est pour vous expliquer pourquoi nous sommes ici. Vous expliquer pourquoi nous avons pris le pouvoir.

Nous refusons le blocage actuel. Des parlementaires qui ne veulent plus travailler, qui ne prenne pas leurs responsabilités. Nous refusons de voir ce qu’est devenu la FC. Cette région qui, jadis, était terre de guerrier réputé pour leur courage et leur détermination. Elle ne sait plus se défendre et courber l’échine, prêtant le flanc à tous les coups les plus bas.

Nous ne pouvons accepter ce qui c’est passé. Nous ne pouvons accepter que le parlement accuse de trahison certains franc-comtois qui ont toujours été fidèle à la FC et accusé à tords par le comté. Non, nous ne sommes pas des terroristes. Nous avons toujours œuvré pour le bien de ce Comté. Nous avons toujours œuvré pour sa défense, pour sa renommée et pour le bien être de ses habitants. Alors parce qu’un maire a fait une erreur, se sont les Comtois les plus fiers et les plus fidèles qui sont accusé ! Non, nous ne pouvons accepter cela.

Nous ne pouvons accepter qu’un prévôt s’occupe lui-même d’une affaire dans laquelle il est clairement impliqué. Il aurait du demander à un de ses hommes de s’occuper de cela. C’est une grave erreur dans son travail. Il est beaucoup plus rapide pour enquêter sur des ennemis politiques que sur ses complices.

Quelqu’un a dit un jour, un comtois meurt mais ne se rend pas. Je préfère mourir que de me rendre à la traitrise de certains. Pouvons-nous accepter l’arrivée sur notre territoire de certains traitres à notre région, qui viendrait en héros nous défendre. Non, nous ne pouvons l’accepter. Nous avons sur nos terres bien assez de Comtois fier et courageux, prêt à défendre leur patrie et cela sans avoir besoin d’appeler au secours ceux qui hier nous méprisaient encore. Le Comtois est fier. Le Comtois est fort. Le Comtois meurt mais ne se rend pas !

Mes très chers concitoyens, nous ne voulons plus d’un parlement muet. Nous voulons d’un parlement qui soit présent, qui soit à votre écoute, qui soit au plus près de vous, citoyens de franc-Comté, parce que cette terre est la votre ! Nous voulons un parlement qui prend en compte vos avis. Nous voulons durant cette régence être au plus près de vous. Tous nos débats seront accessible au public, la plus part de nos grand débat seront fait avec vous tous ici même en gargote franc-comtoise.

Il est certains que des comtois influant veulent nous voir mort. Il est vrai qu’il vaut mieux être un étranger et prendre le château, s’en aller avec les écus et ensuite s’engraisser en Anjou sans rien risquer plutôt que d’être comtois et vouloir que le lion sur le blason franc comtois devienne de nouveau doré.

Nous essayerons de répondre à toutes vos demandes. Et soyez réaliste, demandez nous l’impossible !

Mes chers amis, le présent est fait de lutte, l’avenir nous appartient.

Franc Comtois, Franc Comtoise, oui nous le pouvons. Nous pouvons faire que ce comté redevienne fier et fort. Oui, nous pouvons leur montrer à tous que quand on veut, on peut. Oui nous pouvons être unis.

Que tout ceux qui aime la FC se lève. Tout le monde se lève pour la Franche-Comté.

Je repars à la lutte, contre les gravités qui nous mènent à la chute. Pour faire du bruit encore, à réveiller les morts. Pour redonner éclat à l’émeraude en toi. Pour rendre au crépuscule la beauté des aurores, dis-moi qu’on brûle encore, dis moi que brûle encore cet espoir que tu tiens parce que tu n’en sais rien de la fougue et du feu que je vois dans tes yeux ? Comtois, lèves toi !

Erwin a écrit:
Erwin en tant que représentant élu, puisque ce matin il l'était encore, il se considérait l'être jusqu'à la fin du jour, s'en vint près du balcon faire la dernière annonce du parlement légitimement élu, il ne se plaça pas directement sous le balcon, ils étaient capable de lui jeter du haut un objet assez conséquent pour le tuer.

Peuple de Franche Comté,

Moi Erwin, représentant de la Franche Comté au conseil comtal élu par le peuple et pour le peuple, m’en vais vous dire la vérité, ce sera surement la dernière annonce réellement officielle du mois à venir, puisque vous n’êtes pas sans savoir qu’un conseil illégal et illégitime s’est imposé à nous tous, peuple de FC aujourd’hui. En tant que poursuivant impérial, je précise que d’un point de vue impérial, ce conseil n’est pas plus légal et légitime que d’un point de vue comtal, et qu’ainsi donc chaque décision qu’ils pourront prendre se retrouvera de fait frappée de la même illégalité, et ne saurait s’imposer à vous, a partir d’aujourd’hui, nulle justice n’existe plus jusqu’au retour d’un conseil élu par le peuple, ce conseil est un conseil de dictateurs sans droits, qui bafoue vos propres droits par la même occasion.

Qu’en est-il des actuels traitres dictateurs qui tiennent le pouvoir ? La MS, vous connaissez surement : Maxima Sequanorum. L’armée ayant tuée le plus de comtois et réalisé le plus d’actions illégales de tout l’empire à n’en pas douter. On citera notamment en août 1455, l’attaque de Dole et le massacre gratuit d’une demi-douzaine de comtois par la MS, parce que Lothilde et ses amis voulaient s’amuser, bien que cet aveu ne fût fait qu’une fois en confidence à certains, et que sinon celle-ci refusa de le refaire, déshonorant la mémoire des comtois qu’ils avaient assassinés. Le pillage de Dole et de Vesoul, par leurs maires respectifs, puis le pillage du château comtois par des angevins, est d’ailleurs une vengeance au nom des comtois assassinés par Lothilde au court de sa carrière. Rajoutons à cela les blessures graves que la MS a affligé à de fiers comtois qui ne faisaient que leur travail à Pontarlier et défendaient la ville, puis l’abandon des membres de la MS envers la Franche Comté lorsqu’il était besoin de la défendre contre l’envahisseur, et cet acte, voir ce crime de haute trahison commit aujourd’hui. De quel droit irait-elle donc regarder la brindille dans l’œil de certains comtois, alors que le sien est traversé par une poutre ? Car c'est de sa faute à elle, que nous comtois, devons payer encore et toujours, pour rembourser les dégâts qu'elle cause !

Debenja dit qu’il se tuerait s’il devait se rendre coupable de traitrise, et bien au regard de la loi il est coupable de traitrise, alors s’il a réellement une parole, j’attends de le voir s’exécuter, mais ne rêvons pas, les dictateurs n’ont jamais de parole. En quoi respectent-ils le peuple en se débarrassant par coup d’état d’un parlement élu par vous, qui a lutté contre l’envahisseur, parce que des membres de MS le demandaient ! En quoi vous écoutent-ils aujourd’hui, puisqu’ils ont attiré les helvètes pour venir défendre leur action illégale, certains disaient que l’attaque de Pontarlier par Grandson avait surement été manigancée par les membres de MS, aujourd’hui je me dis que je n’aurais jamais dut traiter ceux qui disaient ça de menteurs, après tout, ils se plaignent des choix fait pour défendre l'honneur comtois, suite aux conséquences de l'attaque de Pendarric en Helvètie, et dans les dictateurs d'aujourd'hui, nous retrouvons le Pendarric qui a causé tous les problèmes qui ont touchés dernièrement Pontarlier, par des accusations sans preuves faites aux bocans pour attiser leur colère. Non les dictateurs au pouvoir ne vous écoutent pas ! Non la vérité c’est que comme toujours, MS et sa dirigeante s’ennuyaient, et qu’ainsi donc ils n’en font qu’a leurs têtes, leur petit orgueil était blessé, aussi ont ils choisi de blesser la FC en retour. La vérité c'est que les membres de MS avaient une guèguerre de longue date avec Bobyzz, et qu'ils cherchent de faux arguments pour se venger puisque nous ne les avons pas laissés se venger en sauvages. Malheureusement aujourd’hui nous ne pouvons rien faire contre ces dictateurs, ça se révélerait être un pur massacre, mais comtois ne vous rendez pas ! Non ne vous rendez pas aux mensonges d’un avocat habitué à défendre le crime. Ne vous perdez pas dans l’illusion, tout ceci est de la trahison, pour le divertissement d’une poignée de traitres.

Et si mon discours doit me valoir procès et châtiments injustes, que cela soit, mais je suis comtois, et je ne me rends pas à la trahison, je suis comtois, et je ne plie pas devant les dictateurs !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
[1458-05-19] Tiens ? une nouvelle prise du château !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1458-02-20] Prise du château de Dole
» Protozoaire - Le 24.X.1456 - C - TOP (Prise de château)
» Pink69 - Le 24 octobre 1456 - C - TOP (Prise de château)
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest, la nouvelle série en ligne
» Teste de la nouvelle "DashBoard" Xbox 360

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le château de Dole :: Administration civile de Franche-Comté :: La bibliothèque Franc-Comtoise :: Le scriptorium-
Sauter vers: