Le château de Dole

Forum Rôle Play de Franche-Comté du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18370
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 7:14

Récit écrit pour les CAT, présenter ici pour que le scriptorium l'utilise à sa convenance

Début de l'Empire : il n'y avait que la Savoie et la Franche Comté. La première bien ordonnée, le gentil et parfait canard, et nous le vilain petit canard, sans argent et avec des disputes à tout va grâce aux bralic, loic, mylenan et duncan qui se chamaillent partout en FC ou niveau impérial. La FC était méprisée, surtout que Bralic entretenait des discours très indépendantistes.
La Provence est née, formée essentiellement par des français qui ont de suite eu plus d'affinité avec la Savoie que la FC.

A ce stade, il y a eu les évènements de la fondue, automne 1453 : il a été connu que des comtois avaient l'intention de piller la Savoie pour renflouer les caisses la FC. La Savoie et la Provence ont crié au scandale, demander des sanctions envers nous, si LJS avait montré une volonté de sanctionner, il a fini par faire marche arrière et on a rien eu. Dégoutée, la Savoie a voulu montrer à LJS son opposition et a déclaré l'indépendance [HRP : et surtout ras le bol des joueurs de ne pas avoir de réel empereur qui ne jouait pas son rôle rp, la déclaration d'indépendance était avant tout un acte hrp /HRP]. La Provence a suivi le mouvement tandis que la FC c'est mise à disposition de l'Empereur.
La FC s'est donc retrouvée la fidèle province impériale, elle qui en avait toujours eu le moins l'esprit contre l'ex fidèle Savoie.
Les armées comtoises ont été positionnées à St Claude, la Bourgogne (grâce aux relations de Mylena avec certains d'entre eux, en particulier coluche, le patriarche des margny riddermarks) a fourni des hommes pour sécuriser les villages comtois privés de leurs militaires. 2 semaines à attendre pour eux avant démobilisations quand la Savoie a ré-intégré à contre coeur l'Empire. La FC a reçu de l'argent, quelques manipulations malignes de certains du conseil de l'époque ont fait qu'elle a même reçu plus que nécessaire, c'est ce qui lui a permis de sortir du rouge.
La Provence, lointaine, n'a pu être inquiétée et malgré les appels de LJS est restée indépendante.

Bien sur, il aurait fallu que la FC et la Savoie s'entendent pour agir en Provence, vous imaginez bien que dans le contexte de l'époque c'était impossible.
Les comtois de la fondue ont finalement atteint leur but, autrement que prévu soit mais leur action dévoilée a finalement permis d'avoir les écus manquants. lol!

La FC a montré ensuite qu'elle était devenue une province plus "sage" et fidèle à l'Empereur.


La Lorraine est apparu peu après, dirigée par des français, ce que les provinces impériales n'ont pas apprécié [Les admins mettant le premier conseil de régence sur candidature par dossier de perso, et ont préféré choisir un dossier de français et non impérial, ce qui en somme n'était pas très logique RP]. La Lorraine c'est donc créé par des nobles français voulant un maximum de pouvoir, frustrés par la Pairie qui les bloquaient. Cela donne le résultat actuel où la noblesse est un réel contre pouvoir aux conseillers élus.

La Provence a continué son bonhomme de chemin, tandis que les relations entre la FC et la Savoie s'amélioraient, mais de nombreux savoyards ont gardé une rancoeur bien ancrée envers la FC. Quand celle ci fait un acte qu'ils désapprouvent, cela réveille à chaque fois leur ressentiment.
Je pense aussi que c'est de ces évènements que datent le sentiment d'infériorité de la Savoie : n'avoir que 4 villages limite les effectifs de son armée en comparaison de provinces avec davantage de villages.
A quel moment et pourquoi la Savoie s'est détachée de la HI impériale et a créé sa propre hérauderie, je l'ignore.


Quand à l'Empire, LJS a régulièrement cassé la diète selon les crises dues à des recherches de pouvoir des gens en place.
La Savoie et la Lorraine s'investissaient davantage que la FC au niveau impérial, en résumé, ils faisaient la pluie ou le bon temps selon leur bon vouloir.
C'est d'ailleurs ainsi que Alandaros a pu virer Leg l'Ancien en septembre 1455, mais a provoqué la destruction de la dernière diète et récupéré un HCI sans pouvoir.
Les dirigeants des provinces étaient écartés, tout se passait entre les 4 grands dignitaires.

Il y a 2 ans, on en était là donc là.
A la fin du mandat de Debenja à l'automne 1455 (après l'été de la révolte de Dole), le Haut Connétable Alandaros a proposé la première mouture du traité d'alliance militaire impérial.
Son but était de réunir militairement les 3 régions, leur compagnie franche ou ordre (Maxima pour la FC et l'ordre du Lac d'Amour si ma mémoire est bonne pour la Savoie) pour deviner quoi ? Aller récupérer la Provence !
Tous ces scandales impériaux donnaient à l'Empire une bien piètre image pour la France, surtout avec la FC et sa récente guerre civile suite à la prise de Dole, une FC où les nobles n'en sont pas vraiment, ou en tout cas pas à la hauteur de leur rang selon le regard des deux autres qui ont conseil des nobles et tout le tintouin qui va avec. La FC, terre de sauvages, mais militaires redoutés lol!
Au contraire de la Savoie et de la Lorraine, le traité proposé n'a pas été signé par la FC pendant le mandat de Debenja, trop pris par l'invasion des brigands à la suite de la prise de Dijon. La résistance comtoise et le fait qu'elle n'ait subi aucune prise de mairie et sauver son château malgré la horde de 40 brigands ne pouvait malgré tout qu'impressionner. L'époque de la FC guerrière et qui avait une vrai puissance militaire. La participation de la FC était indispensable pour la réussite d'une action militaire impériale d'envergure.

J'arrive au pouvoir pour le premier de mes 3 mandats successifs. A peine élue, Alandaros tente de me forcer la main pour la signature du traité, puis publie le traité de non agression entre l'Empire et le Royaume de France. Je m'oppose à ses actions, dénonce le fait que le HCI nous impose des traités et décide de notre diplomatie. Au final, il ouvre le HCI aux dirigeants des régions. Le traité actuel est signé, les capitaines sont à leur tour conviés au HCI pour la structure et organisation que vous connaissez encore aujourd'hui.

Décembre 1455, le sujet de la Provence revient sur le tapis : après nous être uni, montrons que l'Empire existe, est fort, ramenons la Provence.
Comme ça 2 ans après sans qu'il n'y ait rien qui déclenche cette soudaine action militaire ?
Bah oui selon les impériaux et les lorrains. Bah non selon les comtois. Alandaros ronge son frein.
Début 1456, des échos indiquent que la France voulait s'attaquer à la Provence, je ne me rappelle plus pourquoi. Voulant profiter de leur action, Alandaros souhaite que l'Empire aide la France et récupère ainsi la Provence.
La Lorraine est pour bien sur, la Savoie idem avec sa mollesse habituelle. La FC refuse : si on doit récupérer la Provence, c'est par l'Empire, par nous même et non en aidant la France.
A l'époque, le lion du juda faisait beaucoup parlé de lui avec ses brigandages et déclaration de vouloir prendre Pontarlier. La CH était loin d'être un allié et nous ne voulions pas envoyer nos hommes loin et laisser la FC en pâture à la CH.

L'affaire de l'attaque ratée de la Provence :
Les élections comtales et ducales ont lieu en février, des changements de poste se font à l'ODL, Alandaros se constitue tout un groupe d'alliés au HCI pour forcer la main et obtenir une attaque sur la Provence. Soudain sort l'information que le noeud de Nice a été pris par la Provence, la Savoie crie au scandale, tout le monde monte la pression pour aller s'attaquer à la Provence.
De nombreux brigands sévissaient en Provence e échappaient à la justice en allant sur ce bout de territoire savoyard. C'était d'ailleurs le motif de la prise du noeud de Nice par la Province : ce noeud savoyard entre la Provence et l'Italie était la fuite idéale pour les brigands.
La FC était ok pour suivre, mais en s'organisant et non au mode bourrin. Des appels au calme et discrétion en vain ont été fait.
Les discussions se sont dégradés au HCI : la Lorraine forçait les choses, loi martiale, impôt pour payer l'armée, déclaration provocante envers la Provence, la Savoie pareil mais en plus modérée et surtout sans fournir d'hommes, son territoire était soi disant menacé.
La FC refusait de communiquer son effectif, ne se mobilisait pas, sachant qu'elle saurait être prête à temps, qu'elle avait les moyens armés et logistiques. es finances n'étaient pas non plus un souci.
La Provence a écho et se prépare : la FC gueule sur les fuites et les déclarations faites mettant à mal le projet.
Alandaros dit pouvoir avoir l'appui militaire du Languedoc qui voudrait s'attaquer à la Provence pour récupérer un village qu'il estime cathare (pour info, Alandaros a été duc du languedoc avant de s'installer en Lorraine et devenir HC). Il négocie aussi le passage en Bourgogne et au LD, mais au final, diplomatiquement rien n'était bien fait et il y avait discutions sur un contrat entre la Lorraine et le Languedoc, le premier vendant du bois à prix préférentiel au second (écoulement du sur stock lorrain et aide au Languedoc à financer la fourniture du bois pour la ville provenciale récupérée). Je me retrouve à faire les négociations.
De plus, une sombre histoire de noeuds savoyards appartenant au LD bloquait le passage via le LD. (propriété de 3 noeuds du LD ayant changé lors d'un retraçage des frontières, ils ont été rendu par la Savoie, mais cela a demandé de longues négociations)

On demande un plan militaire, on en obtient 2 tellement ... devant nos critiques, la tension monte encore. Bref, la FC s'est faite copieusement insultée par le HC, les dirigeants de l'ODL et les Lorrains, soit parce qu'on était des traitres, ou qu'on bloquait et ralentissait tout.

Déjà à l'époque, la FC avait demandé le but de cette action militaire car en effet, prendre la Provence, c'était bien, mais la garder c'était autre chose, et la ramener dans l'Empire impossible après 2 ans d'indépendance.
Les objectifs n'étaient pas les même... les lorrains voulaient piller, le HCs voulait juste les frapper et donner au français un pan entier du territoire, peu importait si les territoires impériaux courraient des risques pendant que leurs troupes étaient au loin.
J'ai plutôt proposé un compromis, l'autonomie. C'est d'ailleurs ce que j'ai défendu à Rome lors de la conciliation menée par le Primat de l'époque Ingeburge.

Au final, on partait sur la Provence en avril :
* Provence au courant, mobilisée (effet de surprise zéro) et aidée par Genes où Mylena avait mis son armée, l'occasion était trop belle pour une revanche personnelle.
* la Savoie n'a laissé que les lames savoyardes participées et donner 50 pains à l'armée de Eragorn qui n'avait aucune logistique.
* L'ODL avait fait une armée en FC avec quelques les lames, aucune organisation (les soldats crevaient de faim), et en plus n'a pas respecté le plan, suivant le sien et allant vers un massacre certain en plus de dévoiler le début des opérations.
* la Lorraine avait une armée d'une petite trentaine de soldats qui se sont retrouvés sans vivre bloqués à St Claude en raison des tensions politiques internes. Elle a fini d'ailleurs par devoir rentrer en Lorraine.
* on allait traverser le LD sans avoir obtenu de permission
* on ne s'était pas mis d'accord avec le Languedoc sur sa rétribution pour sa participation.
* la FC avait une armée équipée pleine de 56 membres dont une lance de lames ne voulant pas suivre Eragon. On avait hésité, mais les hommes étaient mobilisées. Elle allait foncer se faire massacrer.

C'est à ce moment là que la croisade envers le lion souhaite passer par la FC pour se rendre à Genève. Vous connaissez la suite : la FC les rejoins.

Au HCI, cela fit scandale, la FC les lâchait, ils n'ont jamais voulu reconnaitre l'échec que serait cette opération, ni le ridicule qui s'en serait suivi. Alandaros et les personnes impliqués quittèrent le HCI.

La suite :

Au niveau du HCI :
Avril-mai : Rethun devient HC, moi prime cap, on resta jusqu'en décembre. De septembre jusqu'à notre départ, on mena le projet du sénat et de la création d'une principauté impériale francophone, mais la guerre du pouvoir en Savoie et Lorraine eut raison du projet [et des joueurs d'ailleurs].
Après nous, il y a eu Yahanor et Sirius, avec les évènement que vous connaissez, une longue régence par le GM de l'ODL, Noria et maintenant Bobyzz.
Depuis janvier 1457, on n'a eu qu'un HCI qui a voulu abuser de son pouvoir, comme à l'époque de Alandaros.
Cette institution bien menée serait un plus, un trait d'union entre les provinces, malheureusement, cela ne se passe pas ainsi. Les régions sont trop individualistes et les HC trop assoiffés de pouvoir. Si le HCI est ce qu'il est, c'est du fait des gens même qui le compose.


Au niveau de la Savoie :
Maintes fois elle a relancé sa volonté de s'attaquer à la Provence, mais sans jamais fournir quoi que se soit, profitant au contraire des autres provinces. C'est on va attaquer la Provence et on se met derrière les lorrains et les comtois.
Son objectif : récupérer et assurer le noeud de Nice dans le cas où un jour le village soit créé, un port certainement en plus maintenant.
Elle a tout fait pour obtenir la création du Piémont, allant même jusqu'à usurper les fiefs de ces terres vierges.
Voulant toujours 'agrandir, et puisque les autres moyens ne se finalisent pas, elle a projeté de prendre Sion, puis Genève.
La Savoie n'agit que pour son propre compte, la bannière impériale n'est qu'un prétexte.
A chaque danger sur ses terres, elle a fait appel aux OMR, ne sollicitant les autres régions impériales qu'au dernier moment.
Quand la Lorraine ou la FC a eu besoin d'appui, à part les lames savoyards, on n'a vu que très très rarement des savoyards mis à disposition.


Au niveau Lorrain :
Les distensions internes pénalisent la région, mais malgré cela, elle a bien plus souvent eu une attitude plus correcte : sollicitant aide, et en offrant quand nécessaire. Malheureusement, aide très souvent (voir toujours) inefficace en raison de l'incompétence de ses militaires.
La Provence reste un objectif obsessionnel car la Lorraine a toujours souhaité prendre le pouvoir impérial. C'est une magouilleuse de première ordre d'ailleurs et elle n'hésiterait pas à utiliser des brigands pour cela, à une époque en tout cas. Les gens à sa tête change, et comme dit plus haut, les clans et opposition politique interne lui porte trop de préjudice.


Au niveau de la Provence :
Une partie de sa noblesse a voulu mettre fin au marquisat, certains ne souhaitant en fait que changer de marquis d'ailleurs. J'ai été contactée par des nobles afin de les aider. Mes propositions à la conciliation à Rome sur l'autonomie avait plu à certains. La Provence a vu des périodes agitées, tout n'est pas si rose que cela, le marquisat impose trop de choses. Mais rien n'a jamais abouti.
Ingeburge en a fait les frais, et a fini par fuir la Provence, elle souhaite aujourd'hui prendre sa revanche et le fait que la France soit mobilisée n'est pas un hasard. J'en ai eu confirmation récemment par son ex mari d'ailleurs.
Certains nobles, les félons provençaux, mais j'entends par là félons au marquisat ont prêté allégeances à l'Empereur en mai 1457, pour garder leurs terres. Cette volonté date d'il y a un an déjà, elle nous avait été présentée et des discussions avaient même eu lieu entre Rethun et moi pour évaluer la situation de l'époque. La création du sénat et de la principauté impériale francophone aurait pu permettre ce retour.

Ils sont au nombre de 4 dont 2 très connus :
Ingeburge, qui était Primat du SRING, qui a dirigé la concilation à Rome entre Empire et Provence ayant aboutit à une déclaration de trêve et la restitution des terres à la Savoie.
Godgaby (Gabriel Von Wittelsbach), qui a participé, voir lancé l'indépendance de la Provence (doute sur son implication exacte, mais il en était, ça c'est sur)

Citation :
Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Comtesse de Carpentras, Baronne de Saint-Raphaël, Dame de Sainte-Anastasie-sur-Issole et de la Penne sur Huveaune prêtons allégeance au Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicæ en rendant hommage à Sa Majesté Long John Silver Ier. Au nom des fiefs dont nous avons la charge, nous lui promettons respect, fidélité, aide et conseil. Nous rappelons par la même notre prime allégeance à Sa Sainteté le Pape Eugène V dit le Superbe.

Nous, Gabriel Von Wittelsbach, Comte de Menton et Vicomte de Castellane, après avoir longtemps pécher par orgueil, présomptueux que nous fûmes de penser que le salut résider dans une indépendance illusoire, venons avec humilité demander le pardon et retrouver la paix de l'esprit. De ce fait, prêtons allégeance à Sa Majesté Long John Silver Ier. Au nom des fiefs dont il nous a accordé la charge en son Comté de Provence, nous lui promettons respect, fidélité, aide et conseil. Jurons sur les saintes écritures d'y défendre ses intérêts et d'y maintenir sa souveraineté.

_________________


Dernière édition par Adso le Sam 23 Jan 2010 - 21:15, édité 4 fois (Raison : rajout des balises HRP dans la première parenthèse HRP, et remplacement des parenthèses par des crochets dans les suivantes)
Revenir en haut Aller en bas
jean_de_bien
Conteur
avatar

Masculin Nombre de messages : 4406
Localisation : VESOUL
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 8:06

Merci pour ce résumé très intéressant pour les personnes n'ayant pas vécu ces événements

_________________



Spoiler:
 

A solis ortu usque ad occasum
Revenir en haut Aller en bas
Mun Von Frayner
Secret
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 27/08/2008

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 8:24

Oui très intéressant . Mais concernant la Lorraine je suis un peu mitigé sur certaines choses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18370
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 8:53

C'est forcément vu du coté comtois. Mais il est toujours intéressant d'avoir les différents points de vue.
Chaque région se fait son opinions en fonction de sa perception des choses.
Puis il y a ce qui a été diffusé en public, et ce qu'il s'est réellement passé dans les salles clauses des institutions. J'aurais pu détailler bien plus les faits qui s'étaient produit au HCI pendant l'histoire de la Provence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bobyzz
Ex Franc-Comte
Ex Franc-Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 5095
Age : 33
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 9:52

Citation :
Au niveau du HCI :
Avril-mai : Rethun devient HC, moi prime cap, on resta jusqu'en décembre. De septembre jusqu'à notre départ, on mena le projet du sénat et de la création d'une principauté impériale francophone, mais la guerre du pouvoir en Savoie et Lorraine eut raison du projet (et des joueurs d'ailleurs).
Après nous, il y a eu Yahanor et Sirius, avec les évènement que vous connaissez, une longue régence par le GM de l'ODL, Noria et maintenant Bobyzz.
Depuis janvier 1457, on n'a eu qu'un HCI qui a voulu abuser de son pouvoir, comme à l'époque de Alandaros.
Cette institution bien menée serait un plus, un trait d'union entre les provinces, malheureusement, cela ne se passe pas ainsi. Les régions sont trop individualistes et les HC trop assoiffés de pouvoir. Si le HCI est ce qu'il est, c'est du fait des gens même qui le compose.

Ce résume n'est pas objectif, il est clairement subjectif et tourné de façon à valoriser Macricri et pas les autres. Je trouve que c'est subjectif comme passage et si ca doit figurer dans une bibliothèque ca doit être neutre ou la stricte vérité acté que sur des faits et non sur les paroles et pensées de certaines personnes. Et je ne suis pas régent, je suis devenu HC le 25 juillet 1457. Et la guerre du pouvoir entre lorraine et savoyard, c'était un peu plus compliqué que ca, si cette idée de sénat ne marchera jamais.

Donc tout le passage avec depuis Janvier 1457 n'est pas du tout un écrit valable pour une bibliothèque, sauf si le but c'est de faire la Biographie de Macricri ? Si le but est d'écrire des récits sur les évènements de la FC mais avec une position neutre, alors ce passage doit être revu pour que quand on le lit, on sente la neutralité dans la narration et pas l'inverse comme c'est le cas actuellement.

C'est pour ca que je m'étonne Wink

_________________
Son Altesse Bobyzz de Sparte
Prince de Mulhouse et de Namur
Marquis de Salins les Bains
Comte de Coordonet
Vicomte de Saulx
Baron de Valdoie et d'Hérimoncourt
Seigneur de Melisey et Menotey
Revenir en haut Aller en bas
http://sparte.forum-actif.net/index.htm
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18370
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 10:28

Bobyzz, inutile de monter sur tes grands chevaux Smile

1- je l'ai dit que c'était fait pour les cat, donc forcément, pas du tout écrit pour une bibliothèque
2- chacun est libre d'apporter sa version des évènements

parce que :

3- c'est adso qui utilisera la matière apportée pour faire le texte de la bibliothèque

Quand à ce passage :
Citation :
Après nous, il y a eu Yahanor et Sirius, avec les évènement que vous connaissez, une longue régence par le GM de l'ODL, Noria et maintenant Bobyzz
.
Je me suis mal exprimée, tu as bien été nommé HC après la régence de Noria. Tel quel, cela fait en effet croire que tu es regent. Je n'ai pas été assez précise.

Adso a écrit:
... mais ce que vous pouvez faire pour le scriptorium !

Le scriptorium a besoin de vous ! Le scriptorium est une institution associée à la bibliothèque de la Franche-Comté, destinée à réunir et conserver tous les documents précieux pour l'histoire de notre comté.

[*]Nous attendons toute contribution de la part de comtois ou d'anciens comtois, qui apporteraient des documents ou des témoignages sur de grands épisodes de notre histoire. L'organisation est très simple : pour chaque événement, vous rajoutez votre contribution. N'ayez pas peur de mal faire, nos scripteurs sont là pour réparer vos maladresses ! Et si personne n'a encore ouver de dossier sur l'épisode dont vous voulez parler, ouvrez-le ![/list]

Le scriptorium n'est pas là pour produire des documents bien propres, mais pour recueillir tous les matériaux possible avant qu'ils ne disparaissent. Si vous voulez rédiger des ouvrages pour la bibliothèque elle-même, il vous suffit de les proposer !

Edit : ah non, je n'avais que précisé dans le sujet de l'agora que cela provenait du manoir cat, je le remets ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lothilde
Poète


Nombre de messages : 11225
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 13:47

Le résumé est parfaitement objectif : il retrace l'histoire du HCI de façon plutôt stricte et sans jugement ni fioritures. Il ne cite même pas certains personnages dont le rôle a été jugé plus que douteux pour nombre de comtois. Quand on en sera à la décomposition de certains passages, je les citerai, et ça pourra sans doute paraître subjectif, comme l'a été pour Bobyzz le paragraphe qu'il cite.
Mais c'est aussi le but de ce scriptorium que de permettre aux acteurs de dire comment ils ont vécu les événements. Il est certain que selon la direction qu'on prend, on n'a pas la même approche et on ne vit pas la même chose. On ne garde pas non plus les mêmes souvenirs...
Je ne raconterai sans doute pas la raison du changement d'objectif de la Provence vers la croisade de Genève comme la raconteraient...ceux qui sont à l'origine de ce changement.
Pour moi, c'était parce que 56 comtois armés étaient prêts et attendaient les soi-disant alliés savoyards et lorrains, et que découvrant le jour prévu du départ...qu'on était SEULS, et surtout que la Provence avait été gentiment prévenue de notre arrivée, il n'était pas question d'aller faire massacrer tous les comtois dans un traquenard.
Mon objectivité s'arrêtera sans doute au moment où je dirai qu'on a été trahi, et forcément par un membre du HCI, puisque le plan n'était écrit que là-bas et qu'étant terriblement prudente, j'avais fait un mic-mac infernal pour brouiller les pistes d'éventuels espions en remplissant Maxima dans un ordre que j'étais seule à connaître...pour éviter qu'on sache le nombre exact trop tôt, et qu'on ne puisse savoir trop précisément quand on était prêt à partir... L'objectivité consisterait sans doute à dire que par le plus grand des hasards, l'armée de Mylena se trouvait très exactement à un des points stratégiques choisi par nous, que soudain, en trois ou quatre jours, la Provence a mis en place des armées un peu partout et les a placées là où on allait positionner les nôtres, bref...
ma subjectivité résidera alors dans le fait que je ne crois pas au hasard. Mais le but n'est pas de venir accuser, on l'a fait en son temps. Il est de raconter ce que chacun conserve de certaines périodes et si il a envie de dire ses regrets, il est libre de les dire...Je dirai aussi les miens quand on aura assez de recul sur ce qu'il vient de se passer et ils seront subjectifs...eux aussi !

_________________


La charte des juges a dit...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Davina Sahvanturrah
Exubérant
avatar

Nombre de messages : 1541
Localisation : dans les alpes
Date d'inscription : 15/09/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 16:58

tu te questionnait sur l'implication de godgaby,.. macricri,... il me semble que c'etait l'archichancelier à l'epoque,... non?..
Revenir en haut Aller en bas
SebastienPirlet
Ouvert
avatar

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 16:58

De même que Mun von Frayner, je ne suis pas vraiment en accord avec ce qui est dit sur la Lorraine, du moins en partie.
Du reste, j'ai très peu connu tout ce qui précède l'année 1456.
Merci pour ce résumé, c'est fort intéressant. Wink

Trois précisions pour la Lorraine :
Depuis décembre 1457, la Lorraine est dotée d'une nouvelle Constitution qui, de mon point de vue, rend une plus grande autonomie au Conseil Ducal.
Bien qu'ayant été longtemps instable au niveau politique, la situation me semble "stabilisée" depuis novembre 1457, stabilisation qui a été renforcée par la nouvelle constitution.
Les dirigeants lorrains dont vous faites référence (Alandaros, Yanahor...) sont décédés et la classe politique lorraine actuelle est plus modérée de mon point de vue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18370
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 17:13

N'hésitez pas à être plus explicite sur ce qui ne vous semble pas correct. Je peux apporter des précisions sur le pourquoi de mes dires, ou corriger.

Citation :
C'est une magouilleuse de première ordre d'ailleurs et elle n'hésiterait pas à utiliser des brigands pour cela, à une époque en tout cas.

J'ai nuancé à la fin en effet car je connais moins les personnes en activité actuellement.

Pour Godgaby, a été archichancelier, mais j'ignore si c'était à ce moment-là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adso
Moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 2201
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 22 Jan 2010 - 22:24

Je n'ai fait que survoler le document de Macricri, je le lirait attentivement dès que possible. Mais elle a tout à fait raison, sauf sur un point : ce n'est probablement pas moi qui rédigerait les ouvrages définitifs à mettre dans la bibliothèque^^. Ainsi, ici on se contente de réunir des documents, des témoignages, donc forcément subjectifs ! C'est d'ailleurs ce qui nous permettra d'avancer plus vite, l'objectivité étant impossible pour des personnes qui ont été des acteurs principaux des événements. C'est ensuite le travail des historiens de prendre ces matériaux, d'en estimer le degré d'objectivité, et de produire, eux, un document le plus "neutre" possible.

Je vous renvoie aux règles d'utilisation.

Tout ce que je vous demande, c'est de rester relativement respectueux dans vos propos, et plutôt que de vous disputer sans rien apporter de plus, vous dites : "mon point de vue est différent, en effet ...."

Bien entendu, toute contribution de nos amis lorrains (ou d'ailleurs^^) est la bienvenue !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Debenja
Ex Franc-Comte
Ex Franc-Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 21127
Age : 31
Localisation : Avec le Baron Rouge ... dans une taverne bien sur ...
Date d'inscription : 01/01/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Sam 23 Jan 2010 - 0:40

Macricri a écrit:

2- chacun est libre d'apporter sa version des évènements

C'est ce que j'allais dire. C'est la pour ça. Après charge a des personnes plus ou moins neutre pour regrouper les infos et en faire un article neutre. C'est ce qu'on appel le boulot de journaliste Mr. Green

_________________



Deb is back rambo
Respirez la musique en vous branchant sur La Webradio Pop Rock => Rock Nation
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rock-nation.net
Adso
Moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 2201
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Sam 23 Jan 2010 - 21:27

Voilà, j'ai lu le document, il est conforme à ce qu'on attend ici au scriptorium. Toute autre version est bien entendu la bienvenue, comme l'a fait remarquer le Franc-Comte. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bobyzz
Ex Franc-Comte
Ex Franc-Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 5095
Age : 33
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 31/01/2008

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 29 Jan 2010 - 7:30

Si c'est le point de vue d'une personne ou d'un parti alors je comprends mieux Laughing

J'avais du louper quelques chose, au temps pour moi.

_________________
Son Altesse Bobyzz de Sparte
Prince de Mulhouse et de Namur
Marquis de Salins les Bains
Comte de Coordonet
Vicomte de Saulx
Baron de Valdoie et d'Hérimoncourt
Seigneur de Melisey et Menotey
Revenir en haut Aller en bas
http://sparte.forum-actif.net/index.htm
Adso
Moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 2201
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   Ven 29 Jan 2010 - 22:46

Mais justement, on attend le point de vue "de l'autre côté", histoire d'équilibrer Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Récit sur les provinces francophones : évènements marquants de leur début à ce jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Top 100 des évènements de la décennie 2000-2010
» Le top 10 des films les plus marquants...pour vous!
» [RESOLU] Bouger deux évènements en même temps.
» [Disc] Frise Chronologique
» Evénements historiques pour un jeu: 1100-1350

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le château de Dole :: Administration civile de Franche-Comté :: La bibliothèque Franc-Comtoise :: Le scriptorium-
Sauter vers: