Le château de Dole

Forum Rôle Play de Franche-Comté du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'audit de l'armée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18373
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 10:40

La Franc Comtesse Macricri entra dans la nouvelle salle, satisfaite du travail rapide des artisans.

La grande salle était sobre, murs en pierre, parquet tout simple en chêne. Aucun tableau ni teinture ne venait égayer les murs à part 2 grands parchemins avaient été fixé, la carte de la Franche Comté et l'organigramme actuelle de l'armée

Elle était divisée en deux parties, chacune réchauffée par une cheminée où un bon feu flambait.

La première permettait de recevoir tous les participants autour d'une grande table centrale, idéale pour les grands débats.
Dans un coin, un petit buffet permettait de se rafraîchir.

Dans la seconde, une demi douzaine de grands bureaux plus petits permettait de travailler en petit comité.
Ils étaient couverts de parchemins vierges, d'encriers tout neuf et de plumes.
C'était parfait pour des travaux de groupe.

La Franc Comtesse prit place au bout de la grande table.
Les participants arrivèrent au fur et à mesure et furent inviter à prendre place autour d'elle.

Debout, dominant l'assistance, elle les fixa un moment, attendant de bien avoir toute leur attention.


Bienvenue dans la commission d'audit de l'armée.

Merci à tous d'être présent pour ce lourd chantier que nous entreprenions aujourd'hui.
Je vous ai tous convié ici car vous êtes tous, lieutenants de garnisons, gouverneurs, anciens capitaines, connétable et le capitaine les principaux acteurs de notre sécurité aujourd'hui.
Vous êtes donc les plus à même d'analyser nos défaillances, ce qui coince dans les rouages de cette grande structure. Je vous demande un travail critique et objectif.

Cela fait des mois que nous voyons passer moult réformes, qu'on s'embourbe dans des débats sans fin. Mais ce qui doit primer à l'armée c'est son efficacité, une grande réactivité, sa rapidité d'action.

Soit il faut une organisation pour cela, des officiers encadrant les hommes, des soldats entraînés. Choses que nous sommes sensés avoir.

Or à l'heure actuelle, je ne vois pas une armée qui soit à son optimum en terme d'efficacité.

Encore récemment, avec la mobilisation des armées IG pour contrer les brigands qui avaient envahis notre territoire, nous avons tous pu voir de nombreuses failles dans notre organisation.

Le but final de cette commission est de repenser à la structure de l’armée en tenant compte en premier lieu de l’organisation des armées IG qui sont notre force de frappe essentielle.


Macricri s'interrompit un moment, observant les réactions autour de la table.

Voici comment nous allons nous organiser :

Chacun d'entre vous va relever ce qui à son niveau ne va pas. Le négatif, et le positif.
Une synthèse globale sera faite, énumérant ainsi l'ensemble des points positifs et négatifs.

Nous ferons ensuite des groupes de travail par catégories concernées, par exemple les grades et l'organisation, l'organisation des garnisons, que sais-je, nous verrons ce qui sortira.
Pour cela, vous avez à côté les bureaux pour nous permettre de travailler plus efficacement.

Ensuite, nous nous retrouverons à cette table pour regrouper le tout et avoir la nouvelle structure de notre armée.

Avant de commencer, avez-vous des questions ?


Macricri s'assoit et attendit une prise de parole.

_________________


Dernière édition par Macricri le Mer 27 Mai 2009 - 10:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jontas
Poète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10895
Date d'inscription : 18/08/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 11:00

Jontas, qui était content qu'enfin une discussion ait lieue avant une proposition était venu. Il était assis à une place quelconque, non loin de Lothilde qu'il salua d'un geste vigoureux de la main.
Après avoir écouté le discours de la Franc Comtesse, il leva la main pour montrer qu'il avait une question. Macricri lui fit un signe de la tête pour savoir ce qu'il voulait.


Bien, euh, je voulais savoir, si on a envie d'aller nous soulager, faut qu'on demande la permission ?

Enfin bon, je laisse quelqu'un d'autre lancer les hostilités vis-à-vis du système actuel, je passerai après.

_________________

Debenja dit :
* suis alcoolo moi hein! Pas jardinier Very Happy

http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Jontas
Revenir en haut Aller en bas
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18373
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 11:10

Macricri le regarda sérieusement, enfin essayait car elle n'avait pu retenir un grand sourire.

Cher Jontas, les commodités sont par là lui répondit-elle en lui montrant une porte. Si tu veux déjà y aller, ne te gêne pas.
Je ne pense pas être comme certains professeurs qui exigent qu'on demande la permission, chacun est libre de bouger dans la pièce à sa convenance, le buffet est là pour ça, mais l'alcool, bien que présent, ne coulera pas à profusion, ça échauffe.

Elle éclata de rire devant la mine contrite de Jontas.

Par contre, je te corrige : ce ne sont pas les hostilités à lancer, ça c'est face aux brigands.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jontas
Poète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10895
Date d'inscription : 18/08/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 11:14

Jontas regarda perplexe Macricri.

Mouai, je demandais pas ça pour moi hein, c'était comme ça, histoire de savoir...
Aem, bon, qui commence le débat, le massacre, l'attaque, bref ce que vous voulez ?

_________________

Debenja dit :
* suis alcoolo moi hein! Pas jardinier Very Happy

http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Jontas
Revenir en haut Aller en bas
lothilde
Poète


Nombre de messages : 11225
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 11:53

Lothilde avait à peine terminé de manger sa miche de pain quotidienne lorsqu 'un pigeon aux armes comtales avait fait irruption au milieu de sa table de fortune installée au milieu du campement. La troupe venait de terminer son ascension dans l'enceinte de la capitale, et il serait bientôt temps d'aller compter combien de soldats avaient fait des haltes dans les tavernes, au mépris des instructions de la suivre...Elle avait donc hâtivement parcouru le message et donné quelques miettes au pigeon, puis avait bouclé sa ceinture après avoir attaché son épée et faisant signe au lieutenant Seigneuraslan de la suivre, elle avait emprunté la poterne ouest de la cour du chateau et s'était engouffrée dans les méandres des couloirs jusqu'à cette salle de réunion dont elle admirait maintenant la sobriété toute militaire, en écoutant avec intérêt les propositions de travail de la comtesse, suivies des questions très matérielles mais Ô combien utiles de Jontas...ils allaient être enfermés pendant quelques heures tout de même...elle sourit

Merci Jontas de penser à notre confort ! Chère comtesse, le capitaine Jontas nous a présenté son projet et on est quelques uns à avoir réfléchi ...mais c'est vrai, il faudrait déjà qu'on commence par faire chacun de notre côté un constat des failles...

Elle se retourna pour voir si le lieutenant Seigneuraslan l'avait suivie...Ils avaient déjà beaucoup communiqué tous les deux, et ils avaient déjà pointé les difficultés. Il devait être occupé encore [petite retraite spirituelle ces jours ci donc peut être pas très disponible] ...
Elle prit le parchemin vierge qui se trouvait devant elle et commença à écrire...de pas perdre de temps...

_________________


La charte des juges a dit...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fabulous
Volubile
avatar

Masculin Nombre de messages : 2435
Age : 33
Localisation : Saint-Claude
Date d'inscription : 29/05/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 12:08

L'ancien capitaine Fabulous était arrivé en avance. Adossé contre un mur, dans un coin de la pièce, il avait déjà écouté les premières interventions. Il sortit de l'ombre et de son mutisme par la même occasion.

-Bonjour à tous. Mettons-nous au travail, oui.
Vous parlez dame Lothilde du projet du capitaine Jontas. Pourrais-nous dans un premier temps y jetter tous un oeil?
Sinon, pour ce qui est des propositions, je sais que celle que j'avais faite dans un premier temps pouvait sembler incomplète, voire obsolète, mais j'y ai apporter quelques changements, visibles à l'Etat-Major, je ne sais pas si vous y avez accès...je pense qu'il manque encore de nombreuses choses, mais il y a certaines propositions que je défendrais corps et âmes je préfère le dire de suite. Et si il y a des choses mal amenées, ou mal réalisées, je pense que tout n'est pas à jeter pour autant, et qu'il n'est pas forcément utile de tout reprendre à zéro.
Bon je laisse la parole aux autres intervenants un peu avant de développer plus ma pensée...


Il se radossa au mur, en pleine lumière cette fois-ci, et recroisa les bras. Il manquait encore bon nombre d'arrivants.
Revenir en haut Aller en bas
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18373
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 12:22

S'adressant à l'ex Capitaine Fabulous :

Je ne pense pas que tout soit à jeter bien sur dans ce qui est actuellement mis en place. En disant qu'il fallait partir de zéro c'est pour éviter ce qui se fait actuellement : On prend la structure et on modifie par ci par là. Parfois, l'ensemble fini n'est pas équilibré sans qu'on ne s'en apercoive de suite.

Aussi, examinons les choses dès la base, avonçons ensuite, comme une maison qu'on construit.

Je souhaiterais aussi modifier la façon de procéder qui était de présenter un texte et de le commenter. Pour rédiger un texte, il faut avant tout des idées.

C'est ce que je demande au départ, juste les idées parce qu'il va falloir confronter nos points de vue.
Or il est indispensable au préalable de déterminer ce qui va et ce qui ne va pas.

Je répète donc, en prenant la base de la mobilisation récente, qu'elles sont les constats à tirer ?

D'ailleurs, j'ai omis de dire que l'ancien Franc Comte Debenja, de par le rôle qui a été le sien est également convié à cette discussion. Il est bien placé pour avoir lui aussi une vue d'ensemble.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jontas
Poète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10895
Date d'inscription : 18/08/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 13:07

Jontas se retourna en direction de Fabulous.

Je ne crois pas que de montrer mes propositions d'un bloc serait préférable. A mon avis, présentons chacun ce qui nous semble anormal dans la formation actuelle de l'Armée puis, présentons nos points de vue quant à la façon de modifier ceci. Vous verrez mes propositions mais pas sous la forme sous laquelle je l'ai montré à Lothilde, car d'abord, c'est incomplet et plusieurs choses méritent discussion encore. Mais mes principales idées vous serons exposées quand nous commencerons activement le travail de réforme.

Puis se retournant vers le reste des personnes présentes :

Qui veut commencer à exprimer son avis sur l'organisation actuelle de l'Armée ?

_________________

Debenja dit :
* suis alcoolo moi hein! Pas jardinier Very Happy

http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Jontas
Revenir en haut Aller en bas
lothilde
Poète


Nombre de messages : 11225
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 13:50

Elle releva le nez de son parchemin lorsque le capitaine Fabulous prit la parole. Elle ne l'avait pas vu en arrivant, confondu avec la muraille contre laquelle il était adossé. Elle écouta son intervention en se disant qu'il y aurait de l'ambiance, de la sueur et des accrochages à venir, ce qui ne lui déplaisait pas à vrai dire. Lorsque la comtesse termina sa phrase elle demanda la parole d'un geste de la main

Je suis d'accord avec le système de travail proposé. Faire un plan de réforme joli sur le papier et chercher à l'adapter en bricolant ensuite est voué à l'échec. Autant partir de constats de ce qui marche et de ce qui ne marche pas et faire les dessins après...et d'abord ce qui n'a pas été .

Je commencerais par le début : le manque de formation des soldats de l'armée IG en général. C'est pourtant la base...L'armée MS était déjà fonctionnelle, et les membres de Pontarlier en connaissent les moindres recoins. Les membres de MS compagnie franche, je parle...Parce que les autres...
Une preuve ? nous sommes partis de Pontarlier à 28. Dans ces 28 soldats, il y avait des membres de MS, des militaires, et des civils volontaires de DTC. On est 19 à l'arrivée. Que des membres de DTC se soient perdus en route c'est compréhensible : dans l'urgence, on a fait de l'instruction rapide. Que sur une lance de 8 militaires, 4 seulement soient à l'arrivée, là c'est vraiment grave. Je remarque que seuls les membres "historiques" de MS sont tous présents à l'arrivée.
Motivation ? meilleur entraînement ? Sans doute les deux.
donc première faille : pas assez de militaires, militaires pas formés, et ...pour Pontarlier, alors que j'entretiens dès le début de bons rapports avec le lieutenant Seigneuraslan, je n'en dirai pas autant avec certains militaires...et dans ce qui n'a pas fonctionné, on peut citer une certaine forme de lenteur, voulue ou pas, de la part de l'armée : il a fallu réclamer les ordres, réclamer les consignes, et ça, c'est pas normal.
Je suis persuadée que l'état major a freiné le début des opérations. Ne le prenez pas mal, mais c'était tellement évident.. peut être pour montrer sa désapprobation de voir les notables s'emparer de ce qui était son rôle : la défense. Je ne dis pas celà pour remettre encore et toujours les vieilles histoires sur le tapis, mais uniquement pour le constat et pour pouvoir travailler ensuite sur le rôle de l'état major...

la stratégie militaire...pas marché non plus, ça. La preuve, l'armée de Mc a été détruite. Pourquoi ? parce qu'il a réclamé des militaires dans son armée mais qu'on ne lui en a pas donné. Pourquoi ? pas assez de militaires à Dole, donc il fallait en importer...mais tout de suite, pas 10 jours trop tard.
Ensuite, on a toujours un jour de retard par rapport à l'avancée des brigands. On revient à la même raison : lenteur dès le départ, manque de motivation apparente de l'armée.
Les ordres donnés trop tard, et discutés dans 3 ou 4 endroits différents, dont à l'état major, où n'ont pas accès les gouverneurs. Bilan, c'est à minuit qu'ils revenaient dans le bureau des notables...Or sauf le respect que je dois à certains membres de l'EM, ils ne tenaient pas toujours compte des possibilités réelles des armées IG...c'est comme si on me demandait de décider d'une réforme économique sur le commerce du bois alors que je ne sais même pas le prix d'une hache...Donc des décisions prises par des gens qui n'ont pas toutes les informations pour le faire....
...et la conséquence logique : des ordres qui ne sont pas compatibles avec les armées IG entre elles...

On ne peut envisager de stratégie ou de tactique qu'en prenant en compte la totalité des déplacements des armées IG, or ce n'est pas ce qui s'est fait, sauf depuis 2 jours et encore....parce qu'on l'a réclamé.

Et pas de renseignements des RG synthétisés à disposition de tout le monde...alors peut être que l'EM avait ces renseignements, je ne sais pas, mais en tous cas pas nous.
Donc, pour éviter qu'on ne se fasse massacrer, je faisait appel à des "extérieurs", membres de la compagnie franche MS....ça c'est pas normal

pour conclure dans ce qui n'a pas marché :
- manque de militaires
- manque de formation
- manque de motivation
- manque d'ordres
- manque de concertation
- décisions prises par des gens qui n'y connaissent pas grand chose
- manque de coordination
- manque d'information

voilà...Maintenant ce qu'il serait bien d'avoir :
- un état major décisionnel, qui se réunisse tous les jours en cas de crise pour définir collectivement la stratégie
- un regroupement de toutes les informations dans les locaux de cet état major, pour pouvoir justement décider de la stratégie

Ce n'est qu'un début....

_________________


La charte des juges a dit...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
jacquouille94
Volubile
avatar

Nombre de messages : 2504
Localisation : 14 Rue de Freibourg, VESOUL (FC)
Date d'inscription : 10/04/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 15:17

Jacquouille avait été convié à une énième discussion sur la réforme de l'armée, encore une comme à chaque nouveau mandat....

Après avoir écouté les interventions des personnes présentes, Jacquouille se leva et prit la parole à la suite de Lothilde...


- D'abord, merci de m'avoir convié à cette table.

Bien, Lothilde a parlé de manque de formation... Je suis d'accord, cela engendre forcément un manque de motivation, les nouvelles recrues ayant tendance à être laissées à la traîne (je parle IG), d'où l'importance des instructeurs...

Ensuite... On va dire que je fais une crise existentielle, mais peu importe, on est là pour dire ce qui ne va pas : je suis lieutenant de garnison, et je n'ai toujours pas intégré l'Ost Saint Maurice, c'est un lieutenant instructeur qui le dirige, donc il sera mieux formé que moi... Est-ce normal, moi qui mène une lance depuis une semaine composée au jour le jour avec ceux qui veulent bien me suivre pour defendre la capitale.. Reste plus qu'à laisser ma place.... Bref, c'est comme ça de toutes façons....

Aussi, je constate encore qu'on forme des armées dans les situations de crise, toujours en situation de crise, dans l'urgence.... J'avais demandé une formation IG d'engagement dans l'armée, mais c'est resté sans réponse.... Voilà le résultat, des hommes qui ne suivent pas, d'autres qui se perdent....
A quand un vrai entraînement hors que dans les situations de crise, qu'on puisse répondre rapidement lors d'urgences ?....

Un manque d'ordres ? Oui et non, je donne les ordres à mes hommes, ceux qui sont dans ma lance, au jou le jour, quand ces ordres sont donnés la veille pour le lendemain, c'est parfait... Autrement, il ne faut pas s'étonner qu'il y ait des loupés....

D'autre part, comment pourrai-je donner des ordres à l'Ost, vu que je ne suis pas dedans.... Enfin, il y a toujours le lieutenant -instructeur pour ça, heureusement d'ailleurs...

Enfin, voilà pour mon cas... Je parle des problèmes à mon niveau, mais je me tais, je laisse la parole aux autres...

Jacquouille s'assit sur son siège, but un coup pour se désaltérer, peu habitué à parler autant....

_________________
SEMPER FIDELIS
Ex-militaire de la garnison de Vesoul, Armée de FC.
A la mémoire de tous les soldats au coté desquels j'aurai servi dans cette armée

- « Tempora mori, tempora mundis recorda. Voilà, eh ben ça par exemple, ça ne veut absolument rien dire, mais l’effet reste le même... »
Revenir en haut Aller en bas
Jontas
Poète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10895
Date d'inscription : 18/08/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 16:29

Pendant que Jacquouille parlait, Jontas approuvait certains points de l'argumentation du Lieutenant et une fois qu'il eu fini, Jontas se leva tout en se tournant vers la majorité des personnes qui étaient assis dans la pièce.

Le Lieutenant Jacquouille souligne quelques points intéressants que je vais vous exposer juste après. Je voulais juste vous prévenir que mon raisonnement est quelque peu désordonné mais que je vous ferai un récapitulatif de ce que je pense à la fin.
Bon, tout d'abord, je trouve que le Lieutenant, dans l'exemple qu'il nous donne, montre du doigt un problème important de l'Armée actuelle.
L'importance qu'elle donne aux mouvements IG, aux armées IG et donc, à tous ces paramètres considérés actuellement, par l'attaque des brigands. En effet, dans son exemple, le Lieutenant Jacquouille nous exprime son mal être de voir que lui, Lieutenant de la Garnison de Vesoul, ne fasse pas partie de l'armée menée par Anthéa. C'est tout à fait légitime, et tout à fait inadmissible.

Je pense que l'Armée actuelle ne se rend pas compte des contraintes imposées par l'IG. Nous avons un système de terrains d'entraînement le plus au point du SERG, j'en suis persuadé, mais notre organisation structurelle de l'IG est totalement primaire, voir totalement inexistante. Car pour moi, je ne considère pas que d'avoir 4 salles où l'on parle de la tactique à adopter soit une manière efficace et précise d'arriver à ce pour quoi nous voulons nous battre. Ainsi, il existe une disperssion des ordres dans les salles qui fait qu'au final, c'est au bonheur de la chance que l'on peut arriver à faire quelque chose.

Ensuite, à mon avis, il y a un énorme soucis quant au niveau de l'organisation territorial de nos armées. Nous avons à peine une armée par village, trop peu, comme nous avons pu nous en rendre compte durant les 10 derniers jours. Trop peu car si par le plus grand des malheurs, Poligny était tombé hier à l'aube, nous nous serions retrouvé avec une mairie sous contrôle ennemi avec impossibilité de la reprendre avant demain, grâce à l'armée de Pinss. Soit 3 jours de non contrôle de Poligny, avec les malheurs économiques qui en découlent. Tout ça, car une mauvaise préparation des troupes nous a amené au drame de Dole et de l'armée de McAneyth, tout ça, car une mauvaise organisation de nos armées nous a amené à un manque de prévoyance.

Ensuite, j'aimerai soulever un autre problème, qui, bien que similaire au problème soulevé par le Lieutenant Jacquouille, n'en est pas moins important. La considération du simple soldat.
Actuellement, un soldat est là pour faire son boulot en posant le moins de question et en ayant le droit de se faire tuer. Ne vous étonnez pas d'avoir si peu de nouvelles recrues. A mon avis, l'organisation interne de l'Armée est à revoir au niveau du simple Soldat. Il faut l'encadrer, pour qu'il se fortifie, l'aider à comprendre ce pourquoi il se bat, qu'il ait le droit de poser des questions, qu'il ait le droit de débattre sur un point de l'organisation de l'Armée. Et là, je m'addresse aux membres de l'EM, vous n'êtes pas les seuls à avoir le droit de dire ce que vous pensez de l'Armée, les soldats peuvent avoir de bonnes idées, les Soldats peuvent souligner des points importants qui n'ont pas été perçus par un des membres de l'EM. Le Soldat est la force de l'Armée, c'est grâce à lui que l'Armée existe, et la confiance, si actuellement, vous tentez de la faire aller du haut vers le bas, il faut également qu'elle puisse aller du bas vers le haut.

Voilà, ce n'est qu'une partie de ce que j'éprouve envers l'Armée actuelle, mais le reste viendra sûrement avec les débats futurs.

Pour résumer, voici les problèmes qui me viennent à l'esprit quand je vois l'organisation de l'Armée actuelle :

- Manque de considération du Lieutenant de Garnison et dévalorisation de son rôle.
- Manque d'organisation au niveau structurel, trop de salles pour les ordres, disperssion.
- Manque d'organisation au niveau territorial, armées trop dispersées, mal organisées, villages mal défendus.
- Manque de considération du Soldat, manque d'aide, manque de soutient, nécessité d'aide à la fortification musculaire, etc...

Une fois ceci dit, Jontas reprit sa place sur sa chaise et attendit le prochain à prendre la parole.

_________________

Debenja dit :
* suis alcoolo moi hein! Pas jardinier Very Happy

http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Jontas
Revenir en haut Aller en bas
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18373
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 17:12

Macricri les avait écouté attentivement, prenant des notes par moment.

Je rebondis sur un point.
Faut-il vraiment que le lieutenant de garnison soit absolument dans l'armée IG de son village ?
Est-ce obligé comme un reconnaissance de son grade ? C'est ainsi que je le ressens aux vues de vos propos respectifs.

Sa place n'est-elle pas plutot là où elle est la plus utile ? Parfois dans l'armée, parfois au dehors selon la ville, la mission, les circonstances aussi. Si l'armée doit partir très vite et que le lieutenant est en déplacement ailleurs, il ne pourra pas y être de toute façon.

Autant ce n'est pas une obligation qu'il soit incorporé à une armée IG, comme le contraire d'ailleurs.

Je crois qu'il a déjà beaucoup à gérer de toute façon. C'est à adapter aux circonstances.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jontas
Poète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10895
Date d'inscription : 18/08/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 17:29

Jontas qui n'avait pas eu le temps de s'assoir que la Comtesse rebondissait déjà... sur un point, se releva pour répondre à la gente dame.

Le Lieutenant, s'il n'est pas dans l'armée se doit néanmoins d'être un acteur, si ce n'est L'acteur le plus important de la gestion IG au sein de l'Armée. Ce rôle doit être renforcé et cela passe bien entendu par une formation stricte, il ne faut pas que quiconque devienne Lieutenant, il faut quelqu'un sur qui on peut compter à n'importe quel moment et dans n'importe quelle situation.

_________________

Debenja dit :
* suis alcoolo moi hein! Pas jardinier Very Happy

http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Jontas
Revenir en haut Aller en bas
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18373
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 17:36

Macricri sourit en voyant Jontas rebondir aussi vite de son siège.

Mais je suis tout à fait d'accord avec toi, il doit connaître parfaitement le fonctionnement d'une armée IG. Et je dirais même que c'est identique pour les chefs de sections.

Mais bon, on dévie sur ce point? c'est à voir ultérieutement. D'autres remarques ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jacquouille94
Volubile
avatar

Nombre de messages : 2504
Localisation : 14 Rue de Freibourg, VESOUL (FC)
Date d'inscription : 10/04/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 21:56

Jacquouille avait écouté l'intervention de Jontas, puis celle de la franc-comtesse...

- Je ne me suis pas exprimé pour le plaindre de mon sort, loin de là. Je suis là où je dois être. Et je suis aussi bien à Dole à mener ma lance et à défendre la capitale... Je veux juste souligner qu'un chef de section peut aussi bien faire que moi... Et qu'ne tant qu'officier, je suis un de ceux, voire le seul, si personne ne me dit le contraire, à ne pas savoir comment gérer une armée IG. C'est aussi pour ça que je demande des formations aux armées IG....

Et en parlant d'aide aux recrues, c'est vrai que ce serait une bonne idée de les aider à prendre en force. LEs PS sont très bien, mais ce n'est pas vraiment du concret...

_________________
SEMPER FIDELIS
Ex-militaire de la garnison de Vesoul, Armée de FC.
A la mémoire de tous les soldats au coté desquels j'aurai servi dans cette armée

- « Tempora mori, tempora mundis recorda. Voilà, eh ben ça par exemple, ça ne veut absolument rien dire, mais l’effet reste le même... »
Revenir en haut Aller en bas
*Aldrahn*
Ouvert
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : Saint Claude
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 21:56

Du fond des latrines le lieutenant avait entendu avec interet les discutions en cours. Les salles du chateau ayant un fort coéfficient de résonnance Après avoir balancé un saut d'eau sur son trône, il réajusta son uniforme et s'approcha un peu plus légé...

Evidement Les lieutenants comme les autres militaires sont importants dans les armées. Ils ne sont pas bon qu'a rester au fond de leur caserne. Ils doivent transmettre et expliquer les ordres aux chefs sections et vérifier que ceux ci ont bien fait leur boulot. Il doit rester le plus souvent possible avec le gouverneur de son armée pour savoir où l'armée en est financièrement et tactiquement mais aussi pour savoir ce qu'elle fait. Il ne faut pas oublier que les gouverneurs sont des civils en contra avec le parlement. Donc un minimum de contrôle vis à vis du gouverneur est necessaire. Tous le monde sait jusqu'où une armée aux seuls mains de civils peut aller.

Concernant les soldats ils doivent être mis au courant des raisons pour lesquels ils se battent, mais d'un point de vu général. Ils n'ont pas besoin de connaître en détail se qui se décide en haut lieu.

Je pense aussi qu'il y a un cruel manque de renseignements concernant les menaces internes et externes au comté. Je sais pas si la FCI ou un autre organe de renseignement fonctionne. En tous cas je vois rien arriver. Personnellement je dois me renseigner moi même pour me tenir au courant de ce qu'il se passe. Je dois contacter l'un, l'aurtre, parcourir les forums, les rapports d'arrivées en ville... Les informations et les investigations ne sont pas centralisées ça pose problème pour obtenir une vue globale de la situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Anthea Valendar
Conteur
avatar

Féminin Nombre de messages : 3543
Age : 44
Localisation : Vesoul
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 22:09

Je ne reviendrai pas sur tout ce qui a été déjà dit puisque je suis d'accord avec la plus grande partie des observations faites.

Ce sur quoi je voudrais mettre l'accent, ce qui me gêne vraiment, se résume à deux points :

- la dispersion (il y a le bureau des paies, qui je crois n'est pas accessible pour le moment au trésorier et au logisticien en poste actuellement dans l'Ost, le registre de l'Ost dans le bureau des notables, le registre de l'Ost dans le bureau des armées, le bureau de l'Ost dans la garnison de Vesoul et le bureau "missions" de la garnison de Vesoul.
Soient 5 lieux à visiter et où il faut souvent se répéter !
Donc je préconise comme Jontas un regroupement des bureaux et registres et/ou un accès élargi aux personnes intéréssées par les questions sui y sont traitées.

- le manque d'informations sur la situation. Je ne comprends à peu près ce qu'il se passe et où il y a eu des événements qu'en filigrane des interventions d'autres personnes, notamment de Lothilde et Mc Aneyth.
Ex : quand Jontas écrit " Trop peu car si par le plus grand des malheurs, Poligny était tombé hier à l'aube", j'en déduis que des brigands sont arrivés en nombre aux portes de Poligny et qu'ils en sont partis...
Et c'est tout le temps comme ça !
Mais comment font-ils tous ? Ils visitent toutes les halles, ont des espions dans chaque taverne ?
Bref, j'ai l'impression de ne faire qu'exécuter des ordres sans en connaître aucun tenant ou aboutissant... ce qui est frustrant mais surtout qui n'en facilite pas la mise en oeuvre.
Donc je souhaiterais qu'il y ait une mise en commun des informations.

_________________
Fille d'Artifice et veuve de Styletto
Filleule de feu Sirius7 et de Marikosan
Ancien maire et adjudant de Vesoul
Revenir en haut Aller en bas
Doumé de St-Claude
Réservé
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 22:35

Doumé écouté tranquillement , il était d'accord avec les propos de Jontas, mais divers point soulever par certaine personne , le rendais perplexes

il préféras pour le moment écouté , et il prit des notes


une chose est sure le château étant asser grand comme cela , c'est vrais que si tout était regroupé a un endroit ça irais mieux

pas moins de 5 salles a visiter , donc forcement on peut si' perdre dans les ordres et avertissement et tout é quinty


il ouvrit plus grand ces oreilles et ecouta la suite des discutions
Revenir en haut Aller en bas
Jontas
Poète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10895
Date d'inscription : 18/08/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 22:47

Jontas se releva encore une fois brusquement.

Oui ! Lieutenant Aldrahn ! Vous avez raison, nous savons tous jusqu'où une armée aux seules mains des civils peut aller ! Aussi loin qu'une armée aux seules mains des militaires ! C'est pourquoi il faut des garde-fous de part et d'autre. Le seul moyen est une coopération des Lieutenants et des Gouverneurs au sein d'une même salle. Le Capitaine ne doit pas servir d'intermédiaire faisant la course entre diverses salles, non, le Capitaine doit superviser un balai où les Lieutenants et les Gouverneurs dansent ensemble.

_________________

Debenja dit :
* suis alcoolo moi hein! Pas jardinier Very Happy

http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Jontas
Revenir en haut Aller en bas
lothilde
Poète


Nombre de messages : 11225
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mar 30 Oct 2007 - 23:41

Lothilde qui suçotait sa plume d'oie faillit l'avaller. Une première fois aux propos d'Aldrahn, la seconde fois quand Jontas bondit comme un diable sur sa chaise. Elle ne put s'empêcher de sourire en imaginant Pinss danser une bourrée en tenant le lieutenant Pendarric dans ses bras. Elle reprit ses esprit et se leva à son tour

Bien dit ! Jontas ! s'exclama t-elle ! Et si on pouvait laisser au vestiaire l'éternel sujet de la confiance à accorder à un tel et pas à une telle, on progresserait plus vite. L'armée n'a pas toujours été blanche comme neige, et si vous n'étiez pas encore là, mon cher lieutenant Aldrahn, d'autres pourront vous en parler, moi ça ne m'intéresse pas d'entrer dans ce débat, il n'est plus d'actualité, et les gouverneurs prêtent serment tout comme les militaires.
Moi ce qui m'intéresse ce sont les remarques du lieutenant Jacquouille, à propos de la garnison de Vesoul, et la remarque de madame la comtesse à propos des lieutenants de garnison...
Le lieutenant Seigneuraslan n'est pas dans l'armée MS. Pour autant, il a son bureau au quartier général, il sait exactement où sont les soldats, nous communiquons nos informations, et la période de rôdage passée, nous sommes sur la voie d'un véritable partage des responsabilités et des charges...C'est lui qui a décidé quelle lance intégrait MS, nous nous sommes concertés pour que je mette l'armée en concentration au moment où tout le monde était prêt, et je dirais à la limite....que tout roule bien pour l'armée de Pontarlier, si ce n'est quelques petites questions de formation des soldats, de coordination avec les autres arméesn ces questions que j'ai soulevées tout à l'heure, mais qui n'ont rien à voir avec notre armée.

Elle marqua une pause et fit face au lieutenant Aldrahn, le dévisageant un instant avant de s'adresser à lui


Je pense que vous voudriez sans doute être gouverneur de votre armée, tout en en étant le lieutenant...Je peux vous dire une chose ? êtes vous prêt à tout assumer ? Votre rôle, il est dans votre garnison. Il n'y a pas QUE des actions en armées IG, il y a tout le reste, tout ce que doit faire un lieutenant, entre former ses groupes armés, les mettre en défense quand il le faut, former les chefs de sections, s'occuper des soldats, leur expliquer ce qu'ils doivent faire, faire du recrutement,assister à l'élaboration de stratégies, former son aspirant, et vous voulez en plus assumer la gestion de l'armée IG ? Que savez-vous du rôle de gouverneur ? Je vais vous le dire...Il fait de l'administratif, il envoie tous les soirs l'ordre du lendemain à chaque membre de son armée, il vérifie avec le logisticien que le nombre de soldats présents correspond bien au nombre de l'effectif, il vérifie si il y a eu changement de chef de section, ce qui voudrait dire qu'un soldat n'a pas suivi l'ordre, il cherche à savoir où se trouve ce soldat perdu, lui envoie un pigeon pour lui expliquer comment trouver son chemin jusqu'au village le plus proche, il s'assure tous les jours que le logisticien et le trésorier n'ont pas eu de problème pour la distribution....et il collabore avec le maire du village, pour essayer d'avoir des civils volontaires pour palier au manque de soldats...et ceux là, il faut s'en occuper plus que les autres, parce que souvent ils n'ont jamais pris la route....Et le gouverneur est le premier à se faire tuer en cas de combat. Voilà...Vous voulez vraiment assumer ces tâches là en plus de votre responsabilité de lieutenant ?? Ou avez-vous d'autres raisons ??

Le lieutenant de garnison a un rôle fondamental à jouer, fondamental !! Nous, gouverneurs, il est de notre responsabilité de l'aider à maîtriser parfaitement le fonctionnement des armées IG, parce que le lieutenant participe à l'élaboration de la stratégie, il doit donc savoir exactement ce que peut faire une armée et ce qu'elle ne peut pas faire. Et l'un doit pouvoir aider l'autre. C'est un tout, une armée.

Lieutenant Jacquouille....à votre place, je mettrais un vertigineux coup de balai dans la garnison. Le chef, c'est VOUS ! ...oui je sais, ça ne me regarde pas, mais quand même !

_________________


La charte des juges a dit...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fabulous
Volubile
avatar

Masculin Nombre de messages : 2435
Age : 33
Localisation : Saint-Claude
Date d'inscription : 29/05/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 1:54

Fabulous avait écouté d'une oreille fort attentive les diverses remarques plutôt intéressantes et constructives dans l'ensemble, et avait également esquissé un sourire lors de l'intervention du lieutenant Aldrahn. Laissant tout d'abord les autres réagir, il décida de prendre son temps de parole.

-Je pense que les armées (IG) représentent une lourde tâche...très lourdes même lors des situations de crise. Nous n'avons malheureusement pas tous la disponibilité et les compétences que peuvent avoir certains militaires, comme le lieutenant Aldrahn que je cite ici en exemple, et qui je le sais serais tout à fait capable de gérer une armée. Je doute en revanche que chaque lieutenant aurait le temps disponible pour tout faire...tout bien faire cela va sans dire. Il en est de même pour les gouverneurs évidemment.
L'idée du partage des tâches semble s'imposer, du partage des tâches mais aussi de la collaboration.
Le fonctionnement: les militaires donnent les ordres aux militaires et les gouverneurs aux civils ne me semble pas être une mauvaise solution déjà. Mais ce n'est pas tout.

Je retiendrais aussi que l'idée des ordres transmis dans un bureau au château n'est pas une solution miracle, loin de là. L'envoi groupé de missives, bien que lourd, a encore prouvé son utilité, sachant qu'il n'est pas toujours possible de demander aux volontaires recrutés sur le pouce de venir ici, ni même à tous les membres de l'armée de se responsabiliser. Avec une armée de gens d'expérience, comme ce fut le cas lors des débuts de la MS, cela n'a pas posé de problèmes, je pense cependant que la meilleure solution reste de doubler en donnant une heure "butoir" pour les éventuels contre-ordres.

Pour ce qui est de la communication je suis assez d'accord. Mais il ne faut pas tomber dans l'excès. Certaines personnes ont la tâche de récolter les informations et de les exploiter. Que les gouverneurs ou les lieutenants aillent les chercher eux-mêmes n'est pas quelquechose de normal. En revanche, toujours donner une ligne de conduite, un rapport concis des derniers évenements et des dernières évolutions est quelquechose d'important pour que chacun puisse bien saisir les situations.

Ensuite viens le problème du manque d'effectif. Il en faut pas se leurrer, avoir 6 armées, une par village, c'est avoir la certitude ou presque qu'elles ne seront pas pleines, civils ou pas. On remarque avec le temps que les gens savent se mobiliser en heure et en temps, quand la menace gronde, mais que la plupart sont injoignables lorsqu'il s'agit de s'investir hors des situations de guerre. Ici il faut agir sur les mentalités d'une part, et d'autre part attirer les gens avec leurs attentes. Certains ne souhaitent pas quitter leur village, d'autres veulent entrer à l'armée et voir du pays, d'autres ne veulent pas s'engager véritablement, d'autres encore veulent des avantages financiers...il faut varier les modes de recrutement, essayer du mieux possible de répondre aux attentes de ces gens, les toucher en plein coeur si je puis dire. Mais ça c'est une autre histoire, et c'est aux dirigeants et responsables du recrutement de trouver les moyens adéquats, mais réussir à mobiliser 336 Franc-Comtois comme un seul n'est qu'utopie je pense. C'est peut-être un vision pessimiste mais il faut y penser...

Le manque de formation peut se décliner en deux parties.

Premièrement le manque de formation pour les gouverneurs, les lieutenants, les membres vitaux de l'armée (trésorier, logisticien). Nous sommes encore dans la nouveauté, il est donc évident que les premiers manipulateurs de ces nouvelles possibilités apprennent sur le tas. Mais je pense qu'à l'avenir un soutien des anciens, ceux qui ont cotoyé de près le fonctionnement de ces machines de guerre est indispensable. Pourquoi pas des salles de cours pour gouverneurs, trésoriers et logisticiens?

La deuxième partie est la formation des jeunes recrues. Ici je ne vois guère qu'une chose, l'entraînement. Profiter des moments de paix pour emmener les bleus en vadrouille, il n'y a rien de tel pour apprendre que de pratiquer. Je prends l'exemple du lieutenant Superlulu qui était parvenu à recruter une dizaine de militaires à Dole qui n'avait jamais touché une arme ni même quitté leur village...elle les a emmené deux jours en voyage. Ils avaient les bases nécessaires à leur retour. Le reste n'était que du détail. Donc je pense que les jeunes recrues doivent être envoyés quasiment immédiatemment en mission ou pseudo-mission pour qu'ils puissent voir sur le terrain et pour prendre le temps de leur expliquer les fonctionnements basiques. Ce qui peut sembler une perte de temps mais qui n'en est pas une à moyen terme.

J'ai entendu une remarque également sur le nombre de salles, je suis d'accord avec ça. J'en profite pour signaler que je me suis rendu compte après coup qu'une chose m'avait manqué lors du début de mon mandat de capitaine. Une réunion en début de mandat entre le prévôt, le connétable, le capitaine et la comtesse me semble indispensable pour expliquer ce qu'on attend de qui et où. C'est tout bête mais ça permet de ne pas se chercher, ça permet de vérifier si l'on est bien sur la même longueur d'onde et qu'on ne se marche pas dessus, ni qu'on se parle dans le vide. Je regrette de ne pas l'avoir fait après coup.


Il se rendit compte alors que cela faisait déjà un bon moment qu'il parlait...de peur que ses interlocuteurs ne piquent du nez, il préféra attendre un peu pour les laisser récupérer.

-Hum...désolé d'avoir accaparé la parole si longtemps...je me suis un peu emballé, mais j'avais plein de choses à dire ici. Cependant je sais que ce ne sont que des belles paroles et qu'il n'est pas si facile de mettre tout cela en place. Les idées ne font pas tout...et cela mettra du temps.

Il repensait à tout ce qu'il aurait aimé faire encore avec l'armée, mastodonte aussi difficile à déplacer qu'une montagne. Il esperait que d'autres arriveraient à conclure ce changement radical dans la gestion des armées. Il avait vécu les tous débuts de ce changement en tant que capitaine, accompagné de Lothilde, quelques mandats après, l'affaire était loin d'être terminée, mais les choses avancaient, il le sentait.
Revenir en haut Aller en bas
Doumé de St-Claude
Réservé
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 8:43

Doumé avait écouté tout le monde parlé , mais une phrase de Fabulous le fit bondir de sa chaise

ha non ne commençons pas déjà a augmentais encore les salles a visiter

si on pouvez limiter le tout a 2 ou 3 salle grand max cela serais un bien , on n'a pas forcement le temps de flâner dans le château , il faut une salle ou il y a une obligation de passé 2 fois par jour minimum , ( matin et soir ) et comme le dis le sieur Fabulous avec une heure také

pour que l'on ai le temps de se retournée , un planning éventuelle de 3 jour a l'avance est aussi très bien , car on pourrais profiter du temps a se consacré a trouver du monde et si un ordre plus important arriver entre temps les pigeons pourrais nous avertir plus vite ,

moi je suis pour un nombre de salle limité et pour les amateurs de reuonites ils aurons le reste du château pour discuter et changer le monde sur leur chaise


Doumé se rassoit et attend
Revenir en haut Aller en bas
jacquouille94
Volubile
avatar

Nombre de messages : 2504
Localisation : 14 Rue de Freibourg, VESOUL (FC)
Date d'inscription : 10/04/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 9:24

Autre chose, chers membres de cet audit :

Ne pourrions-nous pas établir d'entrée de jeu les amis et les ennemis des armées ? Le lieutenant Zephirin s'est fait massacré (45 jours d'immobilisation), et hier, c'est Davina Sahvanturah qui s'est pris des coups (45 jours d'immobilisation également).

Les gouverneurs ne pourraient-ils pas établir les amis en consultant les effectifs des garnisons afin d'éviter de blesser ou de tuer des soldats de l'armée ?

Ces deux hommes font partie de la garnison de Vesoul.... Dame Anthéa, va falloir discuter pour régler ce problème....

_________________
SEMPER FIDELIS
Ex-militaire de la garnison de Vesoul, Armée de FC.
A la mémoire de tous les soldats au coté desquels j'aurai servi dans cette armée

- « Tempora mori, tempora mundis recorda. Voilà, eh ben ça par exemple, ça ne veut absolument rien dire, mais l’effet reste le même... »
Revenir en haut Aller en bas
Doumé de St-Claude
Réservé
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 10:01

doumé se leva


une question esce que l'on peu avoir un peu de boisson

il fait soif je pense
Revenir en haut Aller en bas
Jontas
Poète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10895
Date d'inscription : 18/08/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 10:18

Jontas se rerereleva.

On boira plus tard Doume Rolling Eyes

Tout d'abord, Jacquouille, je ne crois pas que l'utilisation des listes amis/ennemis soit une bonne chose. Car nous n'avons pas la certitude que même avec ces listes, un ami ne se fasse pas attaquer. Par exemple, il y a quelques jours, un citoyen sanclaudien, Nikos s'est fait attaqué par l'armée de Doume alors qu'il était présent dans la liste d'amis de l'armée et qu'il n'était pas en groupe. Ainsi, je ne ferai que très peu confiance aux listes pour l'instant et j'invite tout le monde à en faire autant si l'on ne veut plus de drame.

Ensuite, Fabulous, je ne parle pas que pour vous mais pour tous ceux qui se sentiront concernés par ce que je vais dire. Je commence à perdre patience à vrai dire et les petits pics à destination des notables l'air de rien commencent à m'échauffer. Depuis le début nous essayons de modérer nos propos envers l'Armée en général alors que vous savez très bien ce que j'en pense. Je vous demanderai d'en faire autant pour que la discussion ne dégénère pas. Qu'on se le dise.

Ensuite, j'ai du mal à comprendre, messire Fabulous, votre raisonnement au sujet du recrutement. Vous dites qu'"ici il faut agir sur les mentalités d'une part, et d'autre part attirer les gens avec leurs attentes." A mon avis, c'est contradictoire et je pense que la seule façon de réussir un recrutement efficace serait votre "autre part". On ne peut agir sur les mentalités, du moins, pas volontairement. Donc la seule façon est de trouver des contrats types attirant chaque franc comtois vers l'armée et pour cela, il faut voir ce qui ne va pas dans l'Armée actuelle, ce qui déplait les civils. J'ai demandé à quelques personnes leur avis sur la question. Un point revient, l'interdiction de discuter. Je pense que c'est sur ce point que l'Armée doit évoluer pour se mettre au niveau des Soldats pour les faire venir vers elle et pour qu'elle grossisse d'elle même.

_________________

Debenja dit :
* suis alcoolo moi hein! Pas jardinier Very Happy

http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Jontas
Revenir en haut Aller en bas
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18373
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 10:45

Macricri prit la parole, en colère.

Qu'on ne me parle pas de cet incident avec Davina ici.
Surtout qu'il fait suite à un non suivi de consignes. J'avais clairement dit qu'on ne pouvait pas embaucher en rase campagne et lorsque l'armée est en mode faucheuse, il était prévisible que les soldats qui la rejoignaient risquaient leur vie. J'ignorais que des soldats avaient tout de même pris la route.

Alors que les ordres soient suivis déjà ! On ne joue pas avec la vie des gens ainsi ! Une armée tue, on le sait pourtant tous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fabulous
Volubile
avatar

Masculin Nombre de messages : 2435
Age : 33
Localisation : Saint-Claude
Date d'inscription : 29/05/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 13:07

-Messire Doumé, j'étais pour la réduction des salles bien évidemment par pour son augmentation...

Agir sur les mentalités...cela signifie tout simplement qu'il n'est pas normal que l'on émette ses conditions pour défendre la Franche-Comté. Ce sont les mercenaires qui font ça...il faut que ça cesse, que les gens se pressent pour donner un coup de main à l'armée, dans le simple but de défendre leur village, mais aussi toute la Franche-Comté. Agir sur les mentalités n'est pas quelquechose de simple ni de rapide, mais des petits râbachages patriotiques de temps en temps, voire une sorte de service militaire, idée qui m'avait été émise par le lieutenant Pendarric, bien que j'ai du mal à en voir la possible mise en oeuvre, ne seraient pas malvenus...après ce n'est que mon avis.

En attendant les armées ont besoin de monde...donc tous les moyens sont bons.

J'avais oublié de reprendre votre idée sur la participation des soldats et des militaires en général. J'ai toujours été un partisan de cette idée et il existe des moyens simples de la mettre en place...un endroit où l'on pourrait mettre des suggestions, des idées, mais aussi où l'on pourrait se plaindre de ce qui ne convient pas, car c'est en bas de l'échelle bien souvent que l'on se rend compte des limites des décisions que l'on prend plus haut.

Je ne vois pas ce que j'ai dit de déplacé, je suis un peu surpris, à moins que le simple fait d'ouvrir la bouche soit une agression à votre égard, je ne comprends pas très bien, mais bon je ne tiens pas à repartir sur de mauvaises bases alors je passe...


Si il y avait bien une chose qu'il ne voulait pas retrouver après son départ de l'armée, c'était bien cela. Et comme les débats se passaient plutôt bien pour le moment, il restait. Mais il ne répondrait plus aux attaques ou autres, il préfererait alors quitter la salle, il n'avait plus la tête à se battre verbalement. Il leva également les sourcils lorsqu'il entendait parler d'une erreur et d'un soldat blessé, sans faire de commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
superlulu(ludivine)
Loquace
avatar

Féminin Nombre de messages : 828
Age : 31
Localisation : Pontarlier et valenciennes[hrp]
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 18:35

Lorsque le Lieutenant Superlulu se présenta ,les conversations allaient déjà bon train,et il était bien difficile de suivre.
Elle decida donc d'attendre qu'un nouveau sujet soi lancé,ou qu'on l'interroge sur sa garnison.Car à n'en pas douter la garnison de Dol n'était pas asimilable aux autres,sur le fond oui,mais sur son hisotire et sa constitution non.

_________________
C'est quand on est loin de son meilleur ami qu'on se rend compte de son importance

[b][Voici le lien pour faire un don afin de vainvre la mucoviscidose :http://www.vaincrelamuco.org/ewb_pages/f/faire-un-don.phpILS ONT BESOIN DE NOUS
Revenir en haut Aller en bas
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18373
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 19:06

Nous avons déjà abordé pas mal de points, il faut envisager une première synthèse pour travailler sur les points relevés dont je suis d'accord pour une très grosse majorité.

Sinon, j'ai reçu 3 de demandes pour rejoindre notre groupe :

*Rakovski qui souhaiterait pourvoir nous communiquer ses idées

* Eldorach qui voudrait mettre à notre service son oeil de juriste pour la rédaction du texte

* NoRules qui tient à suivre cet audit, malgré qu'il soit simple soldat.

Votre opinion ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
superlulu(ludivine)
Loquace
avatar

Féminin Nombre de messages : 828
Age : 31
Localisation : Pontarlier et valenciennes[hrp]
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 19:49

Eldorach serait précieux effectivement fort précieu.Pour ce qui est de Rakovski je ne le connais pas trop donc sans opinion.
En revanche pour NoRules celà me parait hors de question,si on commence ainsi on va partir à la derive.

_________________
C'est quand on est loin de son meilleur ami qu'on se rend compte de son importance

[b][Voici le lien pour faire un don afin de vainvre la mucoviscidose :http://www.vaincrelamuco.org/ewb_pages/f/faire-un-don.phpILS ONT BESOIN DE NOUS
Revenir en haut Aller en bas
lothilde
Poète


Nombre de messages : 11225
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 20:14

Lothilde commençait à piquer du nez et regardait la fenêtre avec une furieuse envie de l'ouvrir toute grande et de respirer un air moins vicié que celui de la salle après quelques heures d'échauffements virils. Elle souleva une paupière, lorsque la comtesse fit part de sa demande d'ouvrir la salle...elle écouta poliment la réponse de Superlulu qui venait d'arriver, fraîche encore, et répondit aussitôt

Eldorach et Rakovski sont mes amis, je les connais depuis pratiquement ma naissance ! nous avons grandi dans les ruelles, usé nos chausses dans tous les chemins creux de Pontarlier...et plus tard nous avons été moins sages sur les rives du lac, mais ça ne regarde personne. Ils sont intelligents, réfléchis, Eldorach adore les mots compliqués des juristes et il les comprend tous...Rakovski est un génie de la compréhension des chemins, il sait comment on coonstruit un virage de telle sorte que les charriottes ne se renversent pas quand elles l'abordent...Je sais ça, parce qu'il avait fait un grand plan d'aménagement d'une roue pour irriguer les prés les plus reculés du village...Il est ingénieux et peut être de bon conseil, c'est ça que je veux dire. Donc bien sûr, je suis d'accord...et je ne connais pas NoRules, mais à l'inverse de Superlulu, je suis d'accord aussi pour qu'il participe...Quand les gens font la demande, c'est qu'ils ont des idées, et si ils ont des idées, pourquoi ne pas les écouter ??
Sans aller à se retrouver à 50 dans cette pièce, il n'y a pas que nous qui puissions avoir des idées, et un oeil nouveau peut voir une énormité que nos yeux habitués ne voient pas...

_________________


La charte des juges a dit...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
superlulu(ludivine)
Loquace
avatar

Féminin Nombre de messages : 828
Age : 31
Localisation : Pontarlier et valenciennes[hrp]
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 20:40

Biensûr Dame lothilde,mais vous dîtes sans aller à se retrouver à 50 dans la même pièce...mais alors on fait comment?On trie sur le volet?
Qui nous ids que celui qui demandera à adhérer à cette discussion après Norules n'aura pas d'aussi bonnes idées?
Je pense que si nous commençons ainsi nous n'en sortirons plus.

_________________
C'est quand on est loin de son meilleur ami qu'on se rend compte de son importance

[b][Voici le lien pour faire un don afin de vainvre la mucoviscidose :http://www.vaincrelamuco.org/ewb_pages/f/faire-un-don.phpILS ONT BESOIN DE NOUS
Revenir en haut Aller en bas
lothilde
Poète


Nombre de messages : 11225
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 22:03

Vous n'avez pas tort, c'est vrai...Il s'agit ici de faire l'autopsie de l'armée actuelle pour voir pourquoi certaines choses ne vont pas, et d'apporter ses idées pour savoir comment ça pourrait aller mieux. Je pense que le message de notre comtesse a bien été compris comme ça, et pas comme une façon détournée de mettre à mal les personnes ou l'institution.
Donc si NoRules a bien compris le message et qu'il a des idées, ça ne veut pas dire que tous les soldats en ont. Certains se contentent de dire oui mon lieutenant, oui mon capitaine, et obéssent sans se poser la moindre question, et sans réfléchir à quoi que ce soit...Mais les autres ???
Ce qui me fait dire ça, c'est le souvenir de Rougail, notre concitoyen de Pontarlier, qui au moment de la crise savoyarde, cet hiver, m'envoyait des messages très pertinents, des remarques très pointues, et il n'était pourtant qu'un tout petit soldat qu'on traîtait par dessus la jambe, comme un simple d'esprit...Il a démissionné de l'armée car elle ne lui apportait rien, on ne le consultait pour rien, alors qu'il était intéressé...et il n'y a pas que lui...je me souviens aussi des idées de Comtois, qui étaient loin d'être sottes...Où est il maintenant ?

ça rejoint d'ailleurs un des points évoqués, par Jontas je crois, et qui au passage est la raison même qui m'a fait quitter l'armée pour la compagnie franche où chaque personne est l'égale de l'autre : quel droit l'armée a t-elle de disposer des soldats de la base comme si ils étaient de simples cobayes justes assez bons pour être de la chair à boulet de couillard ? Quel droit a une groupe de faire des expérimentations en utilisant un autre groupe sans son accord ? Est ce qu'un soldat du rang ne peut pas représenter son rang, justement ? et faut il que seuls les élus, les officiers, aient le monopole des idées ?
J'ai connu quand j'étais capitaine de simples soldats, lieutenants, qui avaient un niveau de réflexion qu'auraient pu leur envier beaucoup d'officiers. Moi la première...

_________________


La charte des juges a dit...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
*Aldrahn*
Ouvert
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : Saint Claude
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Mer 31 Oct 2007 - 22:55

Son attention monopolisée, par quelques dossiers, il reprit le débat...

Quand je parlais du danger d'une armée au mains de civils et de l'importance d'un lieutenant en son sein. Sans vous véxer, le passé nous a montré qu'une armée sur sol comtois composée de comtois pouvait renverser un parlement. Qui peut me dire qu'a l'avenir cela ne pourra pas se reproduire? Les gouverneurs sont en effet sous contrat avec le parlement, quelqu'en soit ses tendances politiques. Mais ce n'est pas pour autant qu'il ne le trahiront pas. Si un gouverneur venait un jour pour x raisons à vouloir renverser un parlement légitime, comment pourrait-on l'en empêcher ou l'en dissuader? C'est pour cela que je pense qu'il faut un contrôle accru sur les activités des gouverneurs, se sont eux qui dirigent leurs propres armées et donnent les ordres de marche et de déplacement, qui reçoivent les mandats du parlement et qui doivent les transferer sur les comptes de l'armée sans rien détourner au passage. Il ne faut pas oublier que les gouverneurs ont une armée grâce a l'accord du parlement. Ce qui veut dire qu'ils doivent obéir à ça politique, et non pas à la politique personnelle qu'ils voudraient mettre en oeuvre. Par exemple : Dernièrement, le jour des élections du nouveau parlement, le Franc Comte, avait donné l'ordre à l'armée du gouverneur Doume de se rendre à Poligny. J'avais préparé et prévenu mes hommes que l'armée allait se déplacer. Que fut ma surprise le lendemain, quand j'appris que le gouverneur n'avait pas fait route et avait refuser d'obéir aux ordres dans l'ancien parlement parce qu'un nouveau venait d'être élu le jour même. Jusqu'a ce que le nouveau conseil soit en place l'ancien devait continuer d'assurer le commandement pendant la période de battement, mais cela n'étant pas au goût du gouverneur, il ne voulait obéir à personne. Ce type de situation est dangereuse. Un gouvernur n'a pas le pouvoir de refuser les ordres d'un parlement légitime en fin d'exercice surtout en période de crise.

Ensuite, il y a un point qu'il faut également aborder, c'est celui de la transmission des ordres. Un exemple récent : au début de la mobilisation armée, alors que les brigands étaient toujours, à Dijon. Le Franc Comte, en éxercice avait envoyé des contre ordres a l'armée de Saint Claude après que le capitaine ait envoyé les siens. Résultat, la moitié de mes hommes ont suivis les ordres du capitaine, les autres ceux du Franc Comte. Par cela je pointe le système des ordres transmit aux lieutenants la veille d'une journée de mobilisation et de la possibilité de l'envoie de contre ordre le jour de la mobilisation après seize heure. En théorie le système parrait bien, mais en pratique, il ne fonctionne pas. Certaines personnes ne peuvent se connceter qu'en matinée, d'autres que l'après midi, et d'autres que le soir ou la nuit. Au final, l'organisation est rompue car personne n'obéit aux mêmes ordres. Que ce soit pour une armée, des groupes en défences ou des lances en patrouilles. Le système est à revoir.

Concernant le projet d'armée mobiles, l'idée est séduisante. Mais il ne faut pas oublier que les armées présentes dans les villes ont déjà des problèmes pour être comblées. Les soldats et réservistes y sont intégrés, mais quand on demande à des civils si ils veulent y participer, ce n'est pas simple. L'un ne veut pas, l'autre avec des conditions pécunières lui étant favorables, sans oublier qu'il y en a un paquet qui s'en foutent complètement. Bref le recrutement n'est pas simple à effectuer. Alors si des armées mobiles sont créées, comment vont elles se remplir ? En piochant leurs effectifs dans les armées existantes ? Ne vaudrait-il pas mieux consolider en premier temps les défences de chaque villes ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lothilde
Poète


Nombre de messages : 11225
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 2:30

Aldrahn...vos paroles concernant les risques de confier des armées à des gouverneurs civils sont strictement les mêmes que si vous les confiez à des militaires, strictement les mêmes, et même pires si ce sont des militaires. Pourquoi ? parce que dans une armée, le capitaine peut parfaitement prendre la place du comte, et faire faire à ses hommes ce qu'il veut, uniquement parce que ses hommes le suivront aveuglément...ce que ne fera pas un gouverneur civil qui n'a pas de rapport hiérarchique avec le capitaine...
Je pense que vous avez entendu parler de la célèbre "milice"...Non ? Peut être étiez vous ailleurs à ce moment là...Un certain capitaine Bralic était en désaccord avec le parlement de Franche-Comté, et a purement et simplement détourné les militaires de l'armée pour créer une milice soi disant parce que l'armée n'était pas capable de défendre la région...Forcément, il n'était plus le capitaine, donc l'armée ne valait rien ! et l'armée régulière s'est vue totalement vidée de ses soldats, au profit de la milice....
Que pensez vous qu'il serait advenu si à l'époque les armées de la nouvelle génération avaient existé ?
Que pensez vous d'un ancien capitaine qui vient jusque dans les rangs de l'armée pour user de son pouvoir en enrôlant des soldats ?? et en leur pervertissant l'esprit de telle façon qu'ils ne puissent que suivre la voie de l'illégalité ?
Que croyez vous qu'il se serait passé si à ce moment là des hordes de brigands s'étaient rués sur la région ?
du chantage !! .....Regardez, Moi, j'ai réussi à mettre les brigands dehors, Moi, je suis le maître ici, sans Moi, vous seriez allés à la catastrophe, etc....de l'orgueil pur et simple...Le capitaine avait "créé" l'armée au départ, mais il en avait fait sa propriété personnelle, son jouet à lui, il a préféré le casser plutôt que le voir dans les mains d'un autre que lui. Voilà, le problème...Et je ne vous parle pas des "grèves", ce mot inconnu, qui veut simplement dire que le capitaine avait fait un caprice en refusant de faire son travail, celui pour lequel il avait été élu....

Que savait il des capacités d'un autre que lui de conduire l'armée ?? Facile, n'est ce pas, d'utiliser son pouvoir sur des hommes qui ne savent rien, de les recruter, et ensuite de montrer du doigt une armée désertée...Alors ne venez pas me parler de cet été...
Le conseil a été renversé ? Oui, parce que quand le comte délaisse à ce point ses obligations, c'est le loup qui s'installe dans son fauteuil. Les choses les plus élémentaires ne sont pas supervisées, les écus disparaissent par dizaines de milliers, donc les raisons, elles étaient là, et si la manière a été forte, elle aurait pu être pire encore : c'était un avertissement. La preuve, vous avez repris le pouvoir et on a laissé faire, alors qu'il nous suffisait de le reprendre...
Et la grande différence avec la milice, lieutenant, c'est que l'armée MS n'a jamais recruté un seul militaire dans ses rangs. Elle n'a pas eu besoin de le faire, car ce sont les gens qui sont venus à elle...Mais personne n'a écouté le peuple, à ce moment là...

Lieutenant, même Bralic a reconnu que les armées créées par des militaires étaient plus dangereuses que des armées créées par des civils. C'est le seul point sur lequel on était d'accord, et je vous retrouverai son exemple, il était éloquent...
Si le capitaine me donne un ordre, je ne vais pas me mettre au garde à vous en oubliant jusqu'à mon nom dans l'émotion. Non, parce que je suis civile. Donc avant d'obéïr le doigt sur la couture de mes braies, j'irai vérifier que le comte est bien d'accord avec cet ordre et après seulement je l'exécuterai.
Si le capitaine donne un ordre à son lieutenant-gouverneur, il ne se posera pas de question : on obéït aux ordres du capitaine parce qu'on est fabriqué par la hiérarchie...Et tant pis si l'ordre émane d'un capitaine mégalomaniaque....Comment le lieutenant pourrait il mettre en doute son capitaine ? Et si il le fait, parce qu'assailli par le doute....ce n'est plus un militaire.

Et pour votre exemple à propos des ordres divergents, je suis au regret de vous dire que hiérarchiquement le comte est au-dessus du capitaine. C'est dans l'organigramme de l'armée, et si il y a des changements à venir, ce ne sera pas de ce côté là ..Alors je ne nie pas qu'il peut y avoir des interférences et des erreurs, parce que personne n'est infaillible, mais pour moi, qui pourtant ne suis plus militaire, cette "moitié de vos hommes qui a suivi les ordres du capitaine" aurait été au gnouf pour quelques jours afin de réviser l'organigramme en compagnie du gros roger.

Sinon...Les armées de villages ont du mal à se remplir ...mais peut être que justement c'est là que se situe le travail à effectuer. Tant que l'armée bloquera sur les civils ce sera comme ça. Et l'exemple de Doumé en est un très bon : il a créé l'armée de Saint-Claude à un moment de grand besoin : celui où tous les militaires étaient partis du village pour venir reprendre le pouvoir à Dole.
Il était maire, je crois...Et avait l'angoisse de voir son village pillé. Il a créé cette armée en précisant bien que c'était pour défendre le village, et pas pour autre chose. Il est donc fidèle à l'engagement qu'il a pris, et de toutes façons, les armées de villages ne devraient pas être destinées à en sortir : elles sont défensives. Les offensives sont précisément ces armées mobiles dont nous avons besoin...Les compagnies franches aussi, parce que vous ne les aimez pas, sans doute. Mais les membres qui en font partie, du moins pour MS qui est seule pour l'instant, sont plus entraînés que les soldats de l'armée de Franche-Comté actuelle, plus forts aussi, et n'obéïssent pas aveuglément aux ordres : ils sont tous volontaires, mis au courant de ce qu'on leur demande, aiment l'aventure, et participent du, premier au dernier arrivé, à l'élaboration de la stratégie, à la mise en place, aux décisions, du moins ceux qui le veulent. Il n'y a pas d'état major fermé à quintuple tour où complotent 10 personnes, mais 56 personnes qui donnent leur vision des choses.. Une aventure, elle se savoure aussi pendant qu'on la prépare, et il n'y a pas de raison que 10 personnes profitent de ce petit plaisir quand 56 peuvent avoir le même droit...C'est aussi ce qui fait que les compagnies franches représentent un risque pour l'armée régulière : elle est plus attrayante pour un plus grand nombre...Et on s'y amuse bien...
Pour autant, elles ne représentent pas forcément un danger par rapport au recrutement des militaires..les membres savent que l'armée régulière existe. Ils ont fait un autre choix...

Mais il y a à discuter sur les armées de villages et le recrutement, parce que les civils peuvent les remplir aussi...Ils sont chez eux, ça ne leur demande aucun effort. Venez voir à Pontarlier et vous verrez...mais on n'a rien sans mal.

_________________


La charte des juges a dit...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
*Aldrahn*
Ouvert
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : Saint Claude
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 9:06

Fronçant les sourcils il rétorqua...

Le capitaine ne peut prendre la place du comte. Il y a un réglement, le Franc Comte est le commandant en chef des armées, donc si un capitaine x ou y voulait se mutiner le comte pourrait le révoquer et les soldats obéiraient. La première chose a faire quand on entre dans l'armée, c'est d'apprendre à obéir. Cela est fait pour la continuité de la chaîne du commandement. Si tous le monde fait ce qu'il lui chante dans son coin, le travail n'est pas structuré et rien n'est efficace. Certes il y a des personnes qui ont horreurs de recevoir des ordres, et bien quelles n'entre pas dans l'armée mais quelles servent leur patrie en temps que citoyens.

Concernant le mois d'aout votre résumé de la situation est faussé. Vous parlez de milice ? La seule milice en présence était votre armée. Vous avez renversée un parlement légitime, uniquement de votre propre chef. L'armée a suivit son capitaine et sa comtesse, elle n'a fait que son devoir. L'armée n'a pas renversée un parlement mais une régence instaurée par la force. L'armée ne s'est pas mutinée, elle agit en suivant ses commandants légitimes. Et elle l'aurait fait quelqu'en soit sa composition. L'armée ne peut être neutre. Une armée est là pour défendre un pouvoir et des institutions. elle ne peut être commandée que par eux. Concernant vos raisons de révoltes. Comment aurions nous pu vous croire ? C'est bien joli de balancer des chiffres et des statistiques, mais qui me dit que ça n'a pas été manipulé ? En quelques jours MS s'est rendue jusqu'à Dole et sans avoir le temps de dire ouf, elle renverse le conseil. Faut pas s'étonner si ça en érite plus d'un.

Je reviens sur les gouverneurs... Il y a une chose à mettre au claire. Les gouverneurs n'ont pas des armées pour faire joujou, ou s'amuser avec. Mais pour protéger, le comté, ses institutions et ses parlements. Donc il faut leur obéir, un gouverneur est un éxécutant tout comme l'armée, ne vous en déplaise. Les gouverneurs sont maîtres de leurs armées pas les militaires. Il est là le danger, l'armée n'a pas de mal à obéir à ses supérieurs, par contre si un gouverneur refuse de suivre les ordres, que se passe-t-il ? L'armée dit à ses soldats de quitter l'armée ? Que deviennent alors les civils incorporés ? Ils continuent de suivre leur gouverneur ? Et cela ne se transformerait-il pas en milice ?

Concernant les ordres divergent, le problème n'est pas qui les donnent. Biensur que les ordres du comte seront prioritaires. Le problème est quand les donner. Là ont tombent dans le domaine irl, les joueurs ne peuvent pas se connecter tous en même temps ou au même moment de la journée. Certains ne pourront voir que les ordres d'autres que les contre ordres, c'est ça que je pointe du doigt. Parce que la seule chose qu'ont y gagnent c'est de perdre du temps et des défences.

Concernant les civils, je n'ai jamais refusé d'en intégrer. A pontarlier vous en avez beaucoup et bien vous avez de la chance. A Saint Claude les tavernes sont souvent vides et quand on demande à quelqu'un si il voudrait protéger sa ville en temps que civil, ils nous envoie ballader.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lothilde
Poète


Nombre de messages : 11225
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 9:35

Elle l'arrêta d'un geste avant de la laisser terminer son exposé

Je vous parle de la milice de l'été 1454, et pas de l'été 1455, et uniquement pour démonter votre argument concernant la parfaite obéïssance de l'armée au parlement ! Parce qu'en 1454 l'armée s'est mutinée à la demande de Bralic, et Fabulous, Spikelilou, et tant d'autres, ont été subjugués par les discours flamboyants du capitaine au mépris de ceux du parlement et du comte dont le capitaine est le subordonné et pas l'égal.
C'est le meilleur exemple que je puisse vous trouver, il me semble, pour que vous admettiez que l'armée peut avoir tous les pouvoirs et en disposer tout autant que n'importe quelle compagnie franche.
Mon jugement de cet été n'est pas faussé, non. Mais je ne reviendrai pas là dessus, les élections comtales qui ont suivi sont assez éloquentes pour avoir démontré le choix du peuple : majorité écrasante a été donnée à deux listes dans lesquelles figuraient tous les protagonistes de la révolte...Ne revenons pas sur les événements, nous ne serons jamais d'accord.

_________________


La charte des juges a dit...
Spoiler:
 


Dernière édition par le Jeu 1 Nov 2007 - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jontas
Poète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10895
Date d'inscription : 18/08/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 9:39

Jontas restant assis intervint néanmoins.

Même si ce que vous dîtes n'a rien à voir avec ce que Lothilde avançait, il y a quand même quelque chose qui me choque. Vous dîtes que l'armée ne peut pas être neutre. Donc vous prônez le fait que lorsque des élections ne conviendront pas à l'Armée, cette dernière pourrait se révolter contre le système en place au mépris de la volonté du peuple ?

_________________

Debenja dit :
* suis alcoolo moi hein! Pas jardinier Very Happy

http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Jontas
Revenir en haut Aller en bas
Dwiral
Troubadour
avatar

Masculin Nombre de messages : 7012
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 11/01/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 9:57

des bruits de voix et quelques envolées lyriques se faisaient entendre en dehors de la salle. ouvrant la porte, Dwiral, en tant qu'Ancien capitaine de Franche Comte et avec son bagage militaire a ete convié a venir assister a cette commission.
des qu'il eut l'autorisation d'entrer, il savait que certains n'allaient pas vraiment etre content de le voir. etait il genant? casse pied ou casse autre chose? surement..

Entrant discretement , il se glissa derriere lothilde qui tentait d'expliquer son point de vue. une petite bise et hop hop, le voila reparti. un petit coup de main a Jontas, et une reverence devant la franc comtesse.


pssttt.. Lothilde, j'ai raté. quoi??!! desole, j'avais mis mon cheval en double file et un garde m'a mis une amende pour cheval genant l'entrée.
pfff.... glissa t'il discretement a l'oreille de son ami.

toff tofff toussa alors le Pontissalien.

je me permet d'intervenir sur un point. le capitaine ne peut prendre la place du comte??! tiens donc. vous savez quand un capitaine ayant passe de nombreux mandat a son poste, critiquant depuis ses debuts le parlement, le comte disant sans se cacher que c'est un incapable. et bien vous savez, le jour ou il en aura ras le casque du gouvernement et qu'il choisira les armes.. et bien comte superieur au capitaine ou pas, je doute que les soldats choisissent le comte.
tout ça pour dire qu'une armée reguliere peut tout aussi bien etre dangereuse qu'une compagnie franche.

bon.. hummm.. vous avez parlé des changements profonds que l'on devrait apporter a l'armee? l'etat major? le recrutement?

dit alors Dwiral pour finir, un petit sourire bizarre en pensant a l'EM.

_________________
Dwiral de Sainte Binouse dict le sanguinaire


i'M BACK!!!!!  rambo  
Revenir en haut Aller en bas
ThomasHawk
Loquace
avatar

Masculin Nombre de messages : 931
Age : 37
Localisation : Luxeuil
Date d'inscription : 07/07/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 13:52

ThomasHawk avait écouté les premiers débats avec grande attention, tentant de dégager des interventions des uns et des autres les grandes lignes qui allaient traverser ces travaux.
Et il fallait bien avouer que cela n'était pas facile tant il était occupé par la transmission des ordres aux officiers. Sans cesse, il se levait, allait souffler un mot à l'un ou à l'autre et répondait, par porteur, aux questions des uns et des autres.

Lorsqu'il eu un petit moment de libre, il se leva et pris la parole.


J'aimerai revenir sur plusieurs points.

Tout d'abord, dans ces travaux préparatoires, il me semble revenir un mot qui, selon moi, sera central: la communication! Il nous faut absolument travailler sur la communication. Une meilleure fluidité de la circulation des ordres, une meilleure fluidité de la circulation des informations, une meilleure fluidité de la circulation des enseignements... Je crois que la volonté d'optimiser notre système de défense armée est là, c'est indéniable. Il nous faut juste trouver l'architecture qui nous permettra une liaison parfaite entre tous les différents acteurs.

Dans cette optique, je prône évidemment, comme vous tous ici, une réduction drastique du nombre de salles. Il me semble, par exemple, indispensable que les bureaux des armées IG soient fusionnés avec les garnisons militaires.

J'aimerais également revenir sur deux points.

Tout d'abord, une meilleure prise en considération des officiers militaires. C'est une demande qui se dégage des interventions des Lieutenant Jacquouille et Aldrahn notamment. Les Lieutenants de garnison doivent être d'avantage impliqués dans les armées I.G.

Une meilleure considération de la base effectivement. Je vais d'ailleurs, dès aujourd'hui, instaurer des "bulletins d'information" expliquant, toute réserve de sécurité gardée, la situation quotidienne à l'ensemble des soldats. Tant il me semble en effet, que le soldat en général, doit être mieux considéré, informé et non seulement vu comme de la "chair à canon"

Enfin, je terminerai par le nombre d'armées I.G. Je dois avouer que je partage mon scepticisme quant à la faculté de fournir, en moyens humains, toutes ces armées qu'on veut créer. D'un autre côté, je partage l'avis de dire que, tactiquement, avoir 6 armes de villages défensives + 2 armées mobiles (nord et sud) serait l'idéal.

Voilà pour les premières constatations.

_________________
Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut Aller en bas
*Aldrahn*
Ouvert
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : Saint Claude
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 14:24

Quand je parle de la non neutralité de l'armée, ce que je veux dire c'est quelle n'obéit pas a elle même. Pendant la régence, lorsque Lothilde était en poste elle a demandée à l'armée de ne pas prendre parti. Beaucoup semble avoir du mal à comprendre c'est que l'armée n'obéit qu'au parlement légitime un point c'est tout. Et a chaque élection elle obéira au nouveau parlement élu. L'armée est là pour protéger le comté et ses représentants, non pour faire des débats politiques sur les choix du parlement. Après c'est au peuple de prendre ses responsabilités quand il vote. Et s'il n'est pas d'accord avec les choix du parlement il l'exprime aux elections suivante. L'armée à uniquement une mission de défence.

Personnellement je me suis battu contre les révoltés de Dole. Aujourd'hui certains d'entre eux sont au parlement. Je les servirai avec la même ferveur que les parlements précédent même si je dois y laisser ma vie. Un militaire n'a pas à faire de distingo entre ses commandants successifs. Il est là pour servir sa patrie et ses institutions, rien d'autre. Sinon il n'a rien a faire dans l'armée. Etre militaire c'est savoir accepter et executer les ordres qui viennent de l'éxécutif. Un militaire n'a pas faire de politique dans l'armée, si il n'en est pas d'accord, libre à lui de retourner à la vie civile. Les ordres structures les actions de l'armée, si chacun fait comme bon lui semble, l'armée ne sert à rien.

L'armée ne sera jamais neutre car elle est aux ordres du parlement. Les gouverneurs pourront-ils en faire autant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dwiral
Troubadour
avatar

Masculin Nombre de messages : 7012
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 11/01/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 14:49

l'armée sera t'elle aux ordres d'un parlement corrompue? l'armée sera t'elle aux ordres d'un parlement envahit par une bande d'idiot du village, et je reste poli...? l'armée sera t'elle aux ordres d'un parlement allant a l'encontre de l'a Franche Comte?!

non, serieusement, je pense que nous serons tous d'accord pour dire que la Neutralite de l'armée.. c'est du vent. enfin bon, c'est une de ces divergences qui fait notre charme de Franc comtois!

avançons donc sur la chaine de commandement et les besoin IGeiques. je pense que c'est surement plus important que de savoir sur quoi se base la neutralite de l'armée!
non?

_________________
Dwiral de Sainte Binouse dict le sanguinaire


i'M BACK!!!!!  rambo  
Revenir en haut Aller en bas
Jontas
Poète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10895
Date d'inscription : 18/08/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 14:55

Jontas se leva pour avoir toute sa capacité pulmonaire, salua Dwiral qui venait d'arriver et toussota avant de reprendre la parole.

Tout d'abord, merci Capitaine d'avoir fait ce premier point de la situation et je vous suis sur beaucoup de ces points. Mais vous oubliez une chose, si nous n'avons pas les capacités humaines de remplir 6 armées fixes et 2 armées mobiles, il faut aller dans ce sens et changer quelque chose au mode de fonctionnement du recrutement de l'armée actuelle. Enfin bon, je pense que c'est un débat que nous devons avoir dans une pièce dédiée uniquement à cela.

Jontas se retourna en direction du Lieutenant Aldrahn et l'on pouvait voir qu'il avait perdu la douceur dans sa voix qu'il avait alors qu'il parlait en direction du Capitaine Thomashawk.

Lieutenant, excusez moi mes mots, mais vous prônez le fait que l'Armée doit défendre le cul des Parlementaires peu importe les conséquences qu'il peut y avoir sur la santé économique, judiciaire et sécuritaire du Comté ? C'est ce que vous voulez me faire croire ? Cela prouverai que l'Armée n'est pas si patriote que cela ! Ne me faites pas croire une seule seconde l'horrible chose que cela voudrait dire !
Donc si un Comte barbare se mettait à dos tous nos voisins, allait faire entrer la Franche Comté dans la guerre la plus meurtrière qui existe et qui amènerait à la perte et à la destruction de la Franche Comté, si le peuple se soulevait contre ce joug destructeur, alors l'Armée défendrait ce pouvoir parce qu'il a été élu plusieurs semaines auparavant ?
Ne me dîtes pas cela, je vous en supplie, car si c'était le cas, alors le peuple qui dort chez lui quand la guerre approche serait plus patriotique que l'armée ! D'ailleurs, vous voulez que je vous donne un exemple de patriote ? Ce ne sont pas les hommes de l'Armée qui composent l'armée du gouverneur Doume, ce ne sont pas les hommes qui défendent contre un pécule un village et qui ne veulent pas bouger si on ne leur donne rien en échange ! Non ! Les vrais patriotes sont ceux, qui, peu importe le temps, peu importe le danger, peu importe si ils seront payés ou non, vont se battre, vont mourir pour la Franche Comté, sans chercher une distinction parmi les autres, sans chercher une récompense, sans chercher à se faire payer !
Par le passé, ces hommes étaient légions en Franche Comté, ils travaillaient pour la Franche Comté, pour le plaisir ! Sans demander une paye en retour, sans être récompensés par la Franche Comté, mais ils le faisaient pour la joie de servir leur pays, pour la joie de servir leur patrie et eux, seraient fier de mourir pour leur pays sans être payés !
Vous savez qui sont ces hommes ? Vous savez où ils sont maintenant ?
Pour la plupart, vous les traitez comme des traîtres à la patrie, vous dîtes qu'ils seraient capables de prendre le Parlement sans autre forme de procès, mais vous ne cherchez pas à comprendre les raisons. Cet été, l'armée de Lothilde n'était composée que de Civils mais peu importe, la voix du peuple ne compte pas, seule la voix des urnes fait foi !
Vous dîtes que l'Armée ne doit pas faire de politique, mais en se rebellant contre le pouvoir du Peuple, elle a fait de la politique et a préféré un choix politique à un autre au mépris du peuple. 1 mois s'est écoulé entre la prise de fonction et la révolte populaire, 1 mois durant lequel les chiffres ont été observés, étudiés. 1 mois de perte brute.
L'Armée ne sert pas un Parlement, Lieutenant, elle sert un Peuple !
Les gouverneurs, ne servent pas le Parlement, ils ont un accord avec eux, mais de par leur passé, les gouverneurs ont un devoir envers les Francs-comtois, faire en sorte que la Franche Comté soit prospère.
Un patriote, n'est pas celui qui suit le pouvoir en place les yeux fermés. Non, un patriote est celui qui meurt pour vaincre la tyrannie et pour faire que le peuple qu'il défend ne soit pas touché !
Voilà pourquoi moi, je ne m'engagerai pas dans l'Armée actuelle.
Personnellement, je ne me suis pas battu contre les révoltés de Dole, je n'ai pas laissé mon village sans sécurité, à la merci d'une invasion ennemi tout simplement parce que j'écoute les ordres sans réfléchir, moi, Lieutenant Aldrahn, j'ai défendu le village de Poligny alors qu'il était envahi de brigands. Au pied des murailles il y a un sanclaudien qui n'est pas de l'Armée qui est venu défendre Poligny, pour bouter hors de notre territoire les brigands et qui est mal en point, au pied de ces mêmes murailles, il y a un de ces gouverneurs sur lesquels vous crachez, qui est mourrant car il a voulu défendre un village qui n'est pas sien.

Eux, sont plus patriote que l'Armée actuelle.

A eux, je donnerai ma vie pour qu'ils survivent.

Sur ces mots, Jontas se rassit, laissant Aldrahn répondre.

_________________

Debenja dit :
* suis alcoolo moi hein! Pas jardinier Very Happy

http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Jontas
Revenir en haut Aller en bas
*Aldrahn*
Ouvert
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : Saint Claude
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 15:21

Le lieutenant frappa un point sur la table...

Les soldats ne sont pas des patriotes ? Alors pourquoi meurent-ils de faim pour défendre Dole ? Pourquoi partent ils se battre même en mourant contre leurs camarades dans les armées des gouverneurs ? Ils ne demandent qu'a servir leur patrie et demande juste de quoi vivre pour continuer à la servir. Ce ne sont pas les gouverneurs à eux seuls qui défendent le comté c'est aussi les troupes qui composent leurs armées. Vous voulez parler du conflit d'aout qui s'est terminé en pugilat ? Parce qu'il en ressort c'est que des notables se sont livrés une petite guerre pour régler quelques vieilles rancoeurs. Maintenant si l'armée ne doit pas obéir au parlement légitime, a qui doit-elle obéir ? Je vous le demande ? Au peuple ? Et à qui dans le peuple ? Aux gouverneurs ? Et si des gouverneurs entre dans un conflit d'intérêts à qui doit-elle obéir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jontas
Poète
avatar

Masculin Nombre de messages : 10895
Date d'inscription : 18/08/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 15:37

Jontas se rereleva encore et posa les deux poings sur la table.

Si c'était une petite guerre entre notables pour regler de vieilles rancoeurs, qu'est venue faire l'Armée au milieu ? Défendre le peuple en rendant le pouvoir aux personnes qui ont fait que notre économie compte un trou de plus de 80 000 écus ?? Défendre le peuple en laissant pendant plusieurs semaines les villages sans défenses dans le seul intérêt de défendre un groupe de personne qui n'avait plus rien à craindre ?

Et si je dis que l'Armée n'est pas composée de patriote, c'est parce que vous, Lieutenant Aldrahn, vous insultez les notables, vous m'insultez en disant que les notables ne sont qu'un risque supplémentaire de perte de contrôle ! On ne contrôle pas les gens qui ont fait de la Franche Comté ce qu'elle était il y a 5 mois, on ne les contrôle pas ! On fait en sorte d'être digne du passé glorieux de la Franche Comté ! Dîtes moi si aujourd'hui on peut dire que l'Armée de Franche Comté est plus puissante que l'Armée Impériale ? Peut-on le dire aujourd'hui ? Non ! Car nous sommes incapable de nous en sortir ! Il y a 5 mois nous pouvions le dire ! Il y a 5 mois, nous étions les plus puissants du SERG ! Qu'y a-t-il eu entre les deux ? Une prise de position politique de l'Armée ! Rien de plus, rien de moins !

_________________

Debenja dit :
* suis alcoolo moi hein! Pas jardinier Very Happy

http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Jontas
Revenir en haut Aller en bas
Macricri
Ex Franc-Comtesse
Ex Franc-Comtesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 18373
Age : 97
Localisation : Dole
Date d'inscription : 06/11/2005

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 15:49

Ca suffit !


Le cri de la Franc Comtesse fit sursauter tout le monde.
La fureur pouvait se lire sur son visage, c'est d'une voix à la colère contenue qu'elle poursuivit après avoir maintenu un silence pesant quelques instants.



Le but de notre présence à nous tous ici autour de cette table n'est certainement pas pour qu'on retombe dans de vieilles querelles.

J'ai pris mes fonctions dimanche, et chaque jour, je ne peux que voir le dysfonctionnement de l'armée, engendrant des morts et des blessés dans nos rangs. Pas tuer par l'ennemie : Oh non ! Mais par nos propres hommes ! Leurs frères d'armes !
Pire, nous avons des personnes des Saintes Armes, venant généreusement nous soutenir qui tombent sous nos propres coups.

Cela c'est indamissible ! Et nous tous ici présent, à un niveau ou à un autre, nous en sommes responsable !

Alors plutot que d'être là à vous disputer, prenez vos plumes et travaillons à rectifier ce qui ne va pas !

Est-ce que c'est compris pour tout le monde ? Si c'est pas le cas, la personne n'a rien à faire ici. Suis-je bien claire ?

Maintenant, à part une réserve du Lieutenant Superlulu, et parce qu'il n'y à pas eu d'opposion. Je confie les personnes qui se sont gentiment proposés à nous rejoindre. Si un simple soldat s'est donné la peine de venir sur ma mesange pour ré-intérer sa demande, c'est qu'il est motivé. Autant l'écouter. Surtout que je suis également convaincue que ça ne peut que nous être utile.

Pouvons-nous poursuivre maintenant ? D'autres points à ajouter ou débutons-nous le travail par atelier ?
Car pour ce faire, il nous faut une synthèse des points déjà exposés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dwiral
Troubadour
avatar

Masculin Nombre de messages : 7012
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 11/01/2006

Feuille de personnage
Pseudo IG:
Type de personnage:

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 16:14

humm.. ma chere Franc comtesse, puis je aussi porposer de convier le Sieur Sirius7,vicomte de Saulx et ancien capitaine a venir nous rejoindre?
je suis sur qu'il a surement des choses a dire sur la Franche comté.

_________________
Dwiral de Sainte Binouse dict le sanguinaire


i'M BACK!!!!!  rambo  
Revenir en haut Aller en bas
NoRules
Communicatif
avatar

Masculin Nombre de messages : 266
Localisation : St claude
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 19:53

Norules arriva dans une petite salle ou la comtesse lui avait donner la permission de venir parler .Il attendit devant la porte jusqu'a que la comtesse lui autorise a venir .Il entra donc et salua le petit comité .

Merci comtesse de m'avoir accepter au sein de cette comission , j'éspère pouvoir faire honneur a ceux qui m'ont accepter et pouvoir faire mes preuves pour les autres.

En tant que soldat, je n'aurais pour l'instant que peu de point a ajouter car vous s'avez a peu près fais le tour .J'emplifierais juste quelques points ,le recrutement qui est fort maigre malgré qu'il y est eu un vote dessus ,peux de personne sont au courant de cette loi qui leur serait fort avantageux.([Vote du 8 au 13 juin] Paquetage et épée des militaires ).

Et sinon juste une petite remarque a propos de sa :

Fabulous a écrit:
Premièrement le manque de formation pour les gouverneurs, les lieutenants, les membres vitaux de l'armée (trésorier, logisticien). Nous sommes encore dans la nouveauté, il est donc évident que les premiers manipulateurs de ces nouvelles possibilités apprennent sur le tas. Mais je pense qu'à l'avenir un soutien des anciens, ceux qui ont cotoyé de près le fonctionnement de ces machines de guerre est indispensable. Pourquoi pas des salles de cours pour gouverneurs, trésoriers et logisticiens?

Faut pas croire que l'interface des logisticiens et des trésoriers et Hi-Tech ,en 2 minutes on a la compris. par contre pour les gouverneur oui sa serait pas mal.

Norules se réassit en attendant les réponses

_________________
Soyons Réaliste Exigeons L'Imposible
Revenir en haut Aller en bas
superlulu(ludivine)
Loquace
avatar

Féminin Nombre de messages : 828
Age : 31
Localisation : Pontarlier et valenciennes[hrp]
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Jeu 1 Nov 2007 - 20:24

Citation :
Pourquoi pas des salles de cours pour gouverneurs, trésoriers et logisticiens?

Et les Lieutenants?je vous donne un exemple concret:lemien!!!! Surprised

Je n'ai encore jamais intégrée une armée puisque lorsque j'ai quittée Pontarlier pour Dole la machine se mettait en route,et bien entendu à Dole celà n'était pas encore à l'ordre du jour.

Donc je ne sais pas vraiment ce qui s'y passe,je ne peux qu'imaginer...ce qui n'est pas forcemment le meilleur atout pour orienter,expliquer et aider les soldats qui en ont besoins...

_________________
C'est quand on est loin de son meilleur ami qu'on se rend compte de son importance

[b][Voici le lien pour faire un don afin de vainvre la mucoviscidose :http://www.vaincrelamuco.org/ewb_pages/f/faire-un-don.phpILS ONT BESOIN DE NOUS
Revenir en haut Aller en bas
lothilde
Poète


Nombre de messages : 11225
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   Ven 2 Nov 2007 - 2:17

Lothilde bondit sur sa chaise

Mais on est là pour ça ! ça fait plus de 6 mois qu'on teste, ce n'est pas pour garder nos petites trouvailles pour nous ! quel intérêt ?
Donc je constate qu'on a au moins fait l'unanimité sur la question de la formation...J'ajouterais : pour TOUS, lieutenants, chefs de sections, soldats...et je trouve qu'il faudrait être très strict : celui qui ne suit ça que de loin ne devrait pas se voir confier de responsabilités, parce qu'une erreur peut coûter la vie aux autres. La preuve : la destruction de l'armée de Pinss. Une erreur a été faite -entre autre- : les soldats ont vu les premières maisons de Poligny et n'ont pas suivi Pinss pendant qu'il entrait dans la ville. Ceux qui l'ont suivis sont ceux qui étaient au courant qu'il fallait une journée entière pour entrer dans l'enceinte d'un village, quel qu'il soit....Donc perte de soldats, et l'armée se retrouve en infériorité numérique.
Je ne dis pas qu'elle aurait gagné, mais je pense qu'avec plus de défenseurs, elle aurait perdu avec moins de regrets, peut être....

Il y a des petits trucs qu'on a appris au fil du temps et des essais, nous les avons cherchés, tâtonné, mais ce n'est pas pour qu'à votre tour vous fassiez la même chose. L'expérience des uns est là pour servir aux autres.

Mais là aussi...Il y a ceux qui demandent, ceux qui demandent en s'excusant de déranger, et ceux qui ne demandent rien...Moi je me contente de dire que c'est notre travail de donner les informations.

Reste à trouver une formule pratique. La formation de base concerne TOUS les militaires qui n'ont jamais approché une armée. Et ensuite, il faut progresser, et ça, c'est tous ensemble qu'on doit le faire.
Je suis disponible pour les militaires de Pontarlier, par exemple. Pour la partie armée proprement dite, pas pour la logistique ou la trésorerie, mais pour le reste...Ils sont de ma ville, c'est plus facile de les rencontrer...

ça fait un point sur lequel on est tous d'accord...non ?

_________________


La charte des juges a dit...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'audit de l'armée   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'audit de l'armée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Liste d'armée de tempête du chaos "armée du middenland&
» [Skavens] Réactions sur le nouveau Livre d'Armée
» WAB Guerre de 100 ans, Règles spéciales et listes d'armées
» mon armée de slaanesh 3500 pts terminée
» Armée HL 2500 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le château de Dole :: Le Parlement de Franche-Comté :: Archives publiques des débats parlementaires :: Sécurité-
Sauter vers: